Girolata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Girolata (homonymie).
Le mouillage de Girolata
La presqu'île et le hameau de Girolata, en arrivant par le sentier du facteur
Le fortin qui domine le golfe de Girolata

Girolata (Ghjirulatu en langue corse) est un hameau de la commune d'Osani sur la côte ouest de la Corse (France) réputé pour son golfe du même nom, dans le Parc naturel régional de Corse.

Le golfe de Girolata[modifier | modifier le code]

Le golfe est fermé au nord par la Punta Muscillina et au sud par le Monte Seninu. C'est un mouillage recherché par les plaisanciers et la beauté du site en fait un haut lieu du tourisme.
Au nord, la Réserve naturelle de Scandola, sanctuaire pour la faune et pour la flore qui y vivent, est inaccessible par la terre. On ne peut l'approcher que par la mer.

Le hameau de Girolata[modifier | modifier le code]

Blotti au fond du golfe, le hameau fait partie de la commune d'Osani. Il n'est accessible que par la mer et par un sentier partant du col de la Croix sur la route D81 ou en empruntant plus au sud, le sentier de GR Tra Mare e Monti.
Durant la saison estivale, des services de promenade en mer embarquent les voyageurs depuis les marines de Cargèse, Porto et Calvi. Au hameau, présence de gîtes d'étape et d'établissements de restauration.
Les quelques maisons du hameau sont principalement alignées sur la petite presqu'île éponyme. Celle-ci protège du large la plage de Focaghia.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un fortin avec une tour gênoise carrée avait été bâti sur ce promontoire au XVIe siècle.

Au XVIe siècle, la flotte gênoise y a capturé le célèbre pirate turc Dragut qui effectuait régulièrement des razzias sur la Corse.

Golfe de Girolata

Personnalités liées à Girolata[modifier | modifier le code]

Guy Ceccaldi au col de la Croix
  • Guy Ceccaldi dit “Marathon Man”. En l'absence de route ou de piste carrossable, cet ancien facteur de Girolata parcourait tous les jours de la semaine depuis le col de la Croix (269 m d'altitude) 7 km à pied à travers le maquis montagneux pour distribuer le courrier aux administrés du hameau de Girolata. Il arrivait en mobylette depuis le bureau de la Poste de Partinello dont il relevait. Il est à la retraite depuis fin 2006.
    Il était devenu une figure emblématique de l'administration des Postes en Corse, un personnage mondialement connu car sujet de maints films, reportages et interviews. Unique facteur en France métropolitaine à parcourir autant de distance à pied pour accomplir sa tâche, il mettait seulement 40 minutes pour effectuer le trajet là où il est fléché "Girolata 1h 30" au Col de la Croix (Bocca a Croce).