Gerard Callenburgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gerard Callenburgh
Portrait de Gerard Callenburgh
Portrait de Gerard Callenburgh

Naissance
à Willemstad
Décès (à 79 ans)
à Vlaardingen
Origine Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Arme Marine royale néerlandaise
Grade Amiral
Commandant suprême de la flotte hollandaise
Années de service 16611711
Conflits Deuxième Guerre anglo-néerlandaise
Troisième Guerre anglo-néerlandaise
Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Guerre de Succession d'Espagne
Faits d'armes Bataille de la Hougue
Bataille navale de Vigo
Hommages Une classe de destroyers porte son nom, la classe Gerard Callenburgh

Gerard Callenburgh, né le à Willemstad et mort le à Vlaardingen, est un amiral hollandais des XVIIe et XVIIIe siècles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gerard Callenburgh naît en 1642 dans une famille modeste, son père est commerçant en bois, mais il choisit d'entrer dans la Marine de la république des Provinces-Unies en 1661 en tant que cadet, il sert dans l'amirauté de la Meuse. Il est nommé second lieutenant en pendant la Deuxième Guerre anglo-néerlandaise. Le il est promu lieutenant. Pendant la Troisième Guerre anglo-néerlandaise, il sert sur le navire amiral de Michiel de Ruyter, De Zeven Provinciën, à la bataille de Solebay. Il est promu capitaine de vaisseau surnuméraire le et sert comme second flag captain du De Zeven Provinciën lors de la bataille de Texel, sous les ordres du capitaine Pieter de Liefde. Le , il est promu capitaine de vaisseau.

En 1676, il commande l'Eendragt, le navire amiral de Ruyter dans la Méditerranée. Lorsque Ruyter est tué à la Bataille d'Agosta la même année, il devient vice-amiral de l'escadre, rapportant au Provinces-Unies la dépouille de l'amiral.

En 1688, il est capitaine du Maagd van Dordrecht dans la flotte d'invasion de Guillaume III d'Orange-Nassau pendant la « Glorious Revolution ». Ses excellentes relations avec le stathouder l'aide à être nommé vice-amiral de l'Amirauté du Quart nord le . En 1690, il combat à la bataille du cap Béveziers sur le West-Friesland. Le , il retourne à l'Amirauté de la Meuse à Rotterdam, à bord du nouveau De Zeven Provinciën, quatrième du nom, comme navire amiral. Cependant, le , il est à nouveau affecté à l'Amirauté du Quart nord dont il devient le Lieutenant-Admiral.

Il se distingue enfin pendant la guerre de Succession d'Espagne. En 1702, le Beschermer (90 canons) est son navire amiral lors de la bataille dans la baie de Vigo. En 1704, il participe à la prise Anglo-néerlandaise de Gibraltar, et aide à sa défense lors de la bataille navale de Vélez-Málaga en tant que commandant de l'arrière-garde. Le , il est réaffecté à l'Amirauté d'Amsterdam; le , il passe à nouveau à l'Amirauté de la Meuse, faisant de lui le commandant opérationnel suprême de la flotte hollandaise, bien qu'il ne prit part à aucun combat avec cette charge. De tels changements d'affectation, très rares au début du XVIIe siècle, deviennent plus fréquent à l'époque à mesure que la centralisation des Provinces-Unies croît et que la loyauté à la province d'origine s'estompe.

Entre 1678 et 1711, Callenburgh est un membre du vroedschap (conseil communal) de Vlaardingen et est souvent désigné pour en être un des bourgmestres pour une période donnée. Il décède à Vlaardingen, le , à l'âge de 79 ans.

Postérité[modifier | modifier le code]

Un classe de destroyers hollandais a été baptisée en son honneur : la classe Gerard Callenburgh (en).

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (nl) T. van Gent, 17 Zeventiende eeuwse admiralen en hun zeeslagen, Plantijn Casparie Hilversum/Koninklijke Vereniging van Marineofficieren, 2000
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Gerard Callenburgh » (voir la liste des auteurs).