Gare de Chamalières-sur-Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare de Chamalières.
Chamalières-sur-Loire
Image illustrative de l'article Gare de Chamalières-sur-Loire
La halte de Chamalières, au premier plan à gauche, et le bourg de Chamalières-sur-Loire, dominant la Loire en arrière-plan.
Localisation
Pays France
Commune Chamalières-sur-Loire
Lieu dit La Gare
Adresse 43800 Chamalières-sur-Loire
Coordonnées géographiques 45° 12′ 22″ N 3° 59′ 33″ E / 45.206014, 3.992446 ()45° 12′ 22″ Nord 3° 59′ 33″ Est / 45.206014, 3.992446 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Auvergne et Rhône-Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) St-Georges-d'Aurac - St-Étienne-Châteaucreux
Voies 1 (autrefois 2)
Quais 1 latéral (autrefois 2)
Altitude 521 m
Historique
Mise en service 14 mai 1866
Correspondances
Cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Chamalières-sur-Loire

Géolocalisation sur la carte : Auvergne

(Voir situation sur carte : Auvergne)
Chamalières-sur-Loire

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

(Voir situation sur carte : Haute-Loire)
Chamalières-sur-Loire

La gare de Chamalières-sur-Loire (dite aussi Chamalières) est une gare ferroviaire française de la ligne de Saint-Georges-d'Aurac à Saint-Étienne-Châteaucreux, située sur le territoire de la commune de Chamalières-sur-Loire, dans le département la Haute-Loire en région Auvergne. Le centre-ville est à 700 mètres.

Elle est mise en service en 1866 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM). C'est une halte ferroviaire de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Auvergne et TER Rhône-Alpes.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 521 m d'altitude, entre le tunnel de Boutère et le viaduc de Chamalières, la gare de Chamalières-sur-Loire est située au point kilométrique (PK) 81,608 de la ligne de Saint-Georges-d'Aurac à Saint-Étienne-Châteaucreux, entre les gares de Vorey et de Retournac.

Histoire[modifier | modifier le code]

La section de Lavoûte-sur-Loire à Pont-de-Lignon, concédée à la Compagnie du chemin de fer Grand-Central de France est mise en service par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) le 14 mai 1866[1]. La station de Chamalière est située à 500 m du village de Chamalières-sur-Loire[2]. Elle dessert aussi des communes avoisinantes situées sur la rive gauche de la Loire, comme Roche-en-Régnier.

La fréquentation de la gare a connu un long déclin dans la seconde moitié du XXe siècle. L'évitement a été supprimé, tandis que le bâtiment voyageurs (BV) a été déclassé puis détruit. La gare est devenue simple halte, dotée d'un quai unique partiellement utilisable. La fréquentation de la halte était de 25 personnes par semaine en 2009[3].

Les trains ne marquent pas systématiquement l'arrêt[4]. Au service d'été 2011, la halte est desservie par trois trains dans chaque sens en semaine. Le meilleur temps de parcours en train direct est de 1h02 pour Saint-Étienne-Châteaucreux et de 28 minutes pour Le Puy-en-Velay. Au service d'hiver 2011, le cadencement[5], augmente le nombre d'arrêts à Chamalières[6], demandée par les usagers de la ligne[7]. Face à cette faible desserte, un service de transport à la demande TER Auvergne a été mis en place au départ de la commune[8]. Les voyageurs sont dirigés vers la gare de Retournac ou la halte de Vorey.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre[9] .

Dessertes[modifier | modifier le code]

Chamalières-sur-Loire est desservie par des trains TER Rhône-Alpes et Auvergne qui effectuent des missions entre les gares de Saint-Étienne-Châteaucreux, ou de Lyon-Part-Dieu, et du Puy-en-Velay[9].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Le centre-ville est à 700 mètres, un parking pour les véhicules est aménagé à proximité. Elle est un point d'arrêt des cars TER Auvergne de la ligne 22 qui circulent entre la gare du Puy-en-Velay et la gare de Bas-Monistrol[9].

Service marchandises[modifier | modifier le code]

Il n'existe plus aucun service de fret sur la totalité de la ligne, même si la gare dispose d'une cour de marchandises appartenant à Réseau ferré de France[10], qui n'a pas été utilisée depuis longtemps malgré la proximité d'une carrière de phonolithe exploitée par la société SAMIN à Roche-en-Régnier[11].

Chemins de TER[modifier | modifier le code]

La halte est située sur le sentier de grande randonnée des gorges de la Loire, Chemins de TER[12], mis en place par le conseil général de Haute-Loire et la FFRP. Les randonneurs peuvent rejoindre une autre gare de la ligne au départ de Chamalières, pour revenir ensuite à leur point de départ en train.

Témoignages littéraires[modifier | modifier le code]

La gare a été mise en scène dans une pièce du comédien et auteur Charles Charras (1920-2010), intitulée Cinquante minutes d’attente, écrite en 1950[13] et qui a reçu en 1955 le prix de la pièce comique de la RTF[14].

Cette comédie en un acte présente deux personnages dans une gare de village[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site massifcentralferroviaire.com, Massif Central Ferroviaire: Inventaire, section de ligne élémentaire : Lavoûte sur Loire - Pont de Lignon (Haute Loire) lire (consulté le 11 septembre 2011).
  2. Richard, Guide du voyageur en France, collection des guides-Joanne, L. Hachette et Cie, 1866, p. 300 intégral (consulté le 11 septembre 2011).
  3. Déclarations du responsable de ligne.
  4. [1]
  5. Actuellement, et depuis les travaux réalisés au début des années 2000 dans la vallée de l'Ondaine, le cadencement est limité à la gare de Firminy, où l'électrification s'achève et la ligne passe de deux à une voies.
  6. http://www.maligne-ter.com/lepuyenvelay-saint-etienne/index.php?post/2010/02/18/R%C3%A9ponse-%C3%A0-un-commentaire
  7. Cf. Comité de ligne de février 2011, p. 2
  8. [2]
  9. a, b et c Site SNCF Ter Auvergne, Halte ferroviaire de Chamalières-sur-Loire lire (consulté le 24 juillet 2013).
  10. [3], p. 2
  11. [4]
  12. Site de Respirando
  13. [5]
  14. [6]
  15. Cf. site de la commune de Chamalières

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Le Puy-en-Velay Vorey TER Rhône-Alpes /
Auvergne
Retournac Saint-Étienne-Châteaucreux
ou Lyon-Part-Dieu