Gangneung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gangneung
Image illustrative de l'article Gangneung
Noms
Nom Hangeul 강릉시
Nom Hanja 江陵市
Nom Romanisation révisée Gangneung-si
Nom McCune-Reischauer Kangnŭng-si
Administration
Pays Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Divisions 1 eup, 7 myeon, 13 dong
Démographie
Population 229 869 hab. (2006)
Densité 221 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 45′ 06″ N 128° 52′ 33″ E / 37.751783, 128.87589137° 45′ 06″ Nord 128° 52′ 33″ Est / 37.751783, 128.875891  
Superficie 104 000 ha = 1 040 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud

Voir la carte administrative de Corée du Sud
Gangneung

Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud

Voir la carte topographique de Corée du Sud
Gangneung

Gangneung est une ville de Corée du Sud de près de 230 000 habitants (2006) située près de la mer du Japon dans la province de Gangwon. C’est le centre économique de la région du Yeongdong au pied des monts Taebaek et de Odaesan (1563 m). La ville possède d’importantes attractions touristiques telle que la plage de Jeongdongjin et le festival Dano, un chef d’œuvre intangible de l’héritage oral de l’humanité selon l’UNESCO.

Symboles[modifier | modifier le code]

Le drapeau est constitué d’un soleil rouge sur une vague bleue représentant le lever de soleil sur la mer. La fleur de la ville et la lagerstroemia, son arbre est le pin, son oiseau le cygne et son animal le tigre.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 313, dans la 14e année du règne du roi Micheon de Koguryo, la ville est appelée Haseorang ou Haseula. En 397, elle passe sous le contrôle du royaume de Silla. En 512, Ichan Isabu, le seigneur d’Haseula conquiert le Usan-guk (l’île de Ulleung). Haseula est renommée en Myeongju en 757 et en Gangneung-do en 1263. En 1931, la commune de Gangneung-myeon obtient le statut de petite ville : Gangneung-eup. Elle fusionne en 1955 avec les communes de Seongdeok-myeon et Gyeongpo-myeon et en 1995 avec le district de Myeongju-gun. En 1996, l’infiltration d’un sous-marin nord-coréen forma le premier épisode de la guerre du crabe.

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Gangneung
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −4,1 −2,9 1,2 7 12,7 16,4 20,8 21,4 16 10,5 4,7 −1 8,6
Température moyenne (°C) −0,4 0,8 5,4 12 17,7 20,3 23,9 24,6 19,7 14,8 8,7 2,8 12,5
Température maximale moyenne (°C) 4,2 5,2 10 16,9 22,7 24,6 27,7 28,5 24,1 19,8 13,4 7,5 17,05
Ensoleillement (h) 190 173 194 204 229 174 144 154 155 185 173 186 2 161
Précipitations (mm) 58,3 61,1 71,1 77,3 73,6 110,4 217,4 261,9 216,6 112,3 78,2 38,6 1 376,8
Nombre de jours avec précipitations 4 6 7 6 6 9 12 11 9 6 5 3 84
Humidité relative (%) 52,1 57 60,2 61 61,8 75,2 80,2 81 77 67,1 59,2 52 65,3
Source : www.meteomedia.com (1961-1990) [1]

Gyeongpodae[modifier | modifier le code]

Une particularité de Gangneung est d’être située à la fois près de la mer et près d’un lac. À l’est de la ville, Gyeongpodae est un pavillon dominant ce lac. Il est construit avec 28 colonnes. Á l’intérieur, on peut trouver un poème écrit par Yul Gok (1536-1584), le Gyeongpodaebu. Ce poème décrit le mouvement du ciel et de la lune. Il est aussi dit que l’on peut voir cinq lunes à Gyeongpodae. La première est dans le ciel, la deuxième est son reflet dans le lac, une autre se reflète dans la mer, la suivante dans le verre et la dernière dans les yeux d’un amoureux.

Culture[modifier | modifier le code]

Gangneung propose de nombreux festivals. Le plus grand et le plus célèbre est le festival Dano (강릉단오제) près de la rivière Namdae. Il fut déclaré « héritage culturel immatériel n° 13 » en 1967 par l’administration coréenne puis inscrite au « Patrimoine culturel immatériel de l'humanité » par l’UNESCO le 11 novembre 2005. De nos jours, il offre une combinaison de plusieurs rites commémoratifs et de jeux traditionnels. La danse des masques Gwanno représente un temps fort de ce festival, c’est le seul endroit où elle peut être vue.

Le musée le plus important de la ville est le musée Ojukheon (héritage culturel n° 165) qui porte le nom d’une espèce locale de bambou noir. C’est la maison natale de l’érudit confucianiste Yulgok et de sa mère Shin Saimdang (1504-1551). Il comporte une des plus vieilles maisons en bois de Corée. Plusieurs sanctuaires et bâtiments résidentiels aident à comprendre la vie de ces personnages célèbres. La ville a aussi vu la naissance de la poétesse et peintre Heo Nanseolheon (1563-1589) et de son frère Heo Gyun (1569-1618), un érudit auteur de la légende de Hong Gildong.

Le musée municipal se trouve à côté du musée Ojukheon, il présente le folklore et l’histoire de la ville. Plus haut dans les collines, le musée Daegwallyeong propose une collection de mille objets sur l’histoire de l’agriculture dans la région.

Les levers du soleil, en particulier le premier de l’année, sont très importants dans la culture coréenne. Ce jour-là, les plages de Jeongdongjin et de Gyeongpo sont très appréciées pour admirer le lever du soleil.

Le club de football Gangwon FC participe au championnat de la K-League.

Jeux olympiques d'hiver de 2018[modifier | modifier le code]

Avec Pyeongchang, la ville accueillera les Jeux olympiques d'hiver de 2018 pour les épreuves de glace.

Les sites olympiques situés à Gangneung sont les suivants:

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Photographies[modifier | modifier le code]

Deungmyeongnakgasa
Un hôtel en forme de bateau de croisière au-dessus de Jeongdongjin
Le port de Jumunjin
Une maison du musée Ojukheon

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :