Fragile Allegiance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fragile Allegiance
Éditeur EU : Gremlin Interactive
AN : Interplay
Développeur Cajji Software
Gremlin Interactive
Concepteur Cajji Software :
Alex Metallis
Jon Medhurst
Chris Allan Mills
James Hartshorn

Gremlin Interactive :
Kim Blake

Date de sortie EU : Décembre 1996
AN : 31 mars 1997
Genre 4X
Stratégie en temps réel
Mode de jeu Solo et multijoueurs
Plate-forme PC (DOS, Windows)
Média CD-ROM
Contrôle Clavier et souris

Évaluation ESRB : Everyone 10+
OFLC : G

Fragile Allegiance est un jeu vidéo 4X de stratégie en temps réel développé par Cajji Software et Gremlin Interactive et publié en décembre 1996 en Europe et en mars 1997 en Amérique du Nord sur PC (DOS, Windows). Le jeu se déroule dans un univers de science-fiction dans lequel le joueur incarne un propsecteur envoyé dans un lointain système d’astéroïdes pour rechercher de nouveaux gisements de minerais. Il mélange des phases de construction et de gestion à la Sim City avec des phases de combats et de négociation opposants le joueurs à six factions d'aliens.

Trame[modifier | modifier le code]

Fragile Allegiance se déroule dans un univers de science-fiction. Dans celui-ci, la surpopulation de la Terre force l'humanité à établir des colonies sur d'autres planètes. Celles-ci se révèlent rapidement riche en matières premières, favorisant l'émergence d'importants échange économiques entre les différentes colonies. D'importantes organisations de commerce interplanétaire voient alors le jour, la plus importante – baptisée Tetra Corporation – contrôlant une bonne partie des échanges économiques de l’univers connu. Le joueur incarne un prospecteur chargé par la Tetra Corporation de rechercher de nouveaux gisements de minerais dans un lointain système d’astéroïdes. En arrivant sur place, celui-ci découvre que six race d'aliens se disputent déjà les lieux[1],[2].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Fragile Allegiance est un jeu 4X dans la lignée de Master of Orion II[3]. Le jeu mélange des phases de construction et de gestion à la Sim City avec des phases de combats et de négociation opposants le joueurs à six factions aliens[4].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Fragile Allegiance
Média Nat. Notes
Computer Gaming World US 3.5/5[3]
Gamespot US 62 %[5]
Gamezilla US 75%[6]
Gen4 FR 3/6[7]
Joystick FR 90 %[8]
PC Gamer GB 91 %[9]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Fragile Allegiance », PC Collector, no 6,‎ janvier 1997, p. 8-9.
  2. (fr) Iansolo, « Fragile Allegiance », Joystick, no 76,‎ novembre 1996, p. 190.
  3. a et b (en) Martin E. Cirulis, « Rock and Roll », Computer Gaming World, no 156,‎ juillet 1997, p. 170-172 (lire en ligne).
  4. (fr) Thierry Falcoz, « Fragile Allegiance : Précarité galactique », Gen4, no 93,‎ novembre 1996, p. 72-73.
  5. (en) Chris Hudak, « Fragile Allegiance Review », sur Gamespot.com,‎ 9 mai 1997.
  6. (en) Richard Gerschwiler, « Fragile Allegiance Review », sur Gamezilla.com,‎ 8 février 2002.
  7. (fr) Thierry Falcoz, « Fragile Allegiance : Un Gremlin dans l’espace », Gen4, no 94,‎ décembre 1996, p. 144-146.
  8. (fr) Seb, « Fragile Allegiance », Joystick, no 77,‎ décembre 1996, p. 126-127.
  9. (en) Jonathan Davies, « Fragile Allegiance Review », PC Gamer, no 38,‎ décembre 1996, p. 96-99 (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]