Fin de siècle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fin de siècle (homonymie).

L'expression « fin de siècle » (parfois écrite « fin-de-siècle ») est communément associée aux mouvements culturels et artistiques français qui émergent à la fin du XIXe siècle comme le le symbolisme, le modernisme, le décadentisme ou l'Art nouveau.

Par extension, cette expression s'applique aussi à l'influence de ces courants sur l'ensemble de l'Europe. Elle est utilisée directement en français par les Anglo-saxons, entre autres.

Origine[modifier | modifier le code]

En 1888, une pièce de théâtre grand-guignol intitulée Fin de Siècle par Henry de Fleurigny[1] mettant en scène adultère, meurtre et tromperie connaît à Paris un certain succès. L'année suivante, un roman éponyme signé Humbert de Gallier[2] reprend les mêmes thèmes. En 1890, Jules Ricard publie ses Histoires fin de siècle[3] et en décembre, un journal illustré intitulé Fin de siècle est lancé. Dirigé par un financier, François Mainguy, il durera une dizaine d'années. Pour promouvoir son journal, Mainguy lança le « bal fin de siècle » à grands renforts de danseuses déshabillées et fut condamné pour outrage à la pudeur. En 1891, l'écrivain Joris-Karl Huysmans réemploie cette expression qui connaît un usage croissant. En 1894, est publié le Dictionnaire d'argot fin-de-siècle de Charles Virmaître[4] et Léo Taxil parle de « corruption fin-de-siècle » dans un essai polémique[5].

Eugen Weber associe cette prolifération sémantique à d'autres expressions commençant par « fin de... » et qui émergent simultanément, comme « fin du monde », « fin de race », fin d'une époque, etc., et la relie au sentiment de finitude, à une forme de mélancolie et aux angoisses engendrées entre autres par le progrès technologique parfois en total décalage avec les traditions de cette époque.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fin de siècle : pièce en 4 actes par MM. F. de Jouvenot et H. Micard [pseud.], Paris, Ollendorff, 1888 - lire sur Gallica.
  2. Fin de siècle par Humbert de Gallier, Paris, Dentu, 1889 - lire sur Gallica.
  3. Histoires fin de siècle par J. Ricard, Paris, Calmann Lévy, 1890 - lire sur Gallica.
  4. Dictionnaire d'argot fin-de-siècle par Charles Virmaître et préfacé par Léo Trézenik, Paris, Alfred Charles, 1894 - lire sur Gallica.
  5. La Corruption fin-de-sièclepar Léo Taxil, Paris, Georges Carré, 1894 - lire sur Gallica.

Articles connexes[modifier | modifier le code]