Favonius (papillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Favonius.

Le genre Favonius regroupe des insectes lépidoptères de la famille des Lycaenidae et de la sous-famille des Theclinae.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

Le genre Favonius a été décrit par Sibatani et Ito en 1942.

La taxinomie des insectes est en pleine évolution voire révolution, et les classifications comportent des différences notamment concernant les sections situées entre les sous-genres et les genres.

Ainsi Favonius quercus est maintenant nommé Neozephyrus quercus[1].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

  • Favonius cognatus (Staudinger, 1892) dans le nord-est de la Chine et en Corée.
    • Favonius cognatus cognatus
    • Favonius cognatus ackeryi (Fujioka, 1994)
    • Favonius cognatus latifasciatus (Shirôzu et Hayashi, 1959) au Japon.
  • Favonius jezoensis (Matsumura, 1915) au Kuriles et au Japon.
    • Favonius jezoensis jezoensis
    • Favonius jezoensis azumajamensis (Kanda, 1994) ;
    • Favonius jezoensis daisenensis (Tanaka, 1941) ;
    • Favonius jezoensis magnificans Murayama, 1953 ;
  • Favonius korshunovi (Dubatolov et Sergeev, 1982) dans le nord-est de la Chine.
    • Favonius korshunovi korshunovi
    • Favonius korshunovi macrocercus (Wakabayashi et Fukuda, 1985)
    • Favonius korshunovi shinichiroi Fujioka, 2003 ;
  • Favonius latimarginata Murayama, 1963 ; au Japon.
  • Favonius leechi (Riley, 1939) au Szechwan.
  • Favonius orientalis (Murray, 1875) dans le nord-est de la Chine.
    • Favonius orientalis orientalis
    • Favonius orientalis shirozui Murayama, 1956 ;
    • Favonius orientalis schischkini Kurentzov, 1970 ;
  • Favonius quercus (Linnaeus, 1758) ou Neozephyrus quercusThècle du chêne en Afrique du Nord, Europe et Asie Mineure.
    • Favonius quercus iberica (Staudinger, 1901) présent au Maroc, en Algérie et en Espagne.
    • Favonius quercus interjectus (Verity, 1919)
    • Favonius quercus longicaudatus (Riley, 1921) en Turquie, Azerbaïdjan et dans de l'ouest de l'Iran.
  • Favonius saphirinus (Staudinger, 1887) dans le nord-est de la Chine et en Corée.
    • Favonius saphirinus saphirinus
    • Favonius saphirinus graeseri Dantchenko, 2000 ;
    • Favonius saphirinus jezonicus Murayama, 1953 ; au Japon.
    • Favonius saphirinus nipponicus Murayama, 1953 ; au Japon.
    • Favonius saphirinus okadai Kowaya, 1996 ;
    • Favonius saphirinus oseanus Murayama, 1953 ; au Japon.
    • Favonius saphirinus pedius (Leech, 1894) ;
  • Favonius taxila (Bremer, 1861) dans le nord-est de la Chine, en Corée et au Japon.
    • Favonius taxila taxila
    • Favonius taxila jozanus (Matsumura, 1915) au Japon.
    • Favonius taxila xinlongensis Murayama, 1991 dans le centre de la Chine
  • Favonius ultramarinus (Fixsen, 1887) dans le nord-est de la Chine, en Corée et au Japon.
    • Favonius ultramarinus ultramarinus en Corée.
    • Favonius ultramarinus borealis (Murayama, 1953) au Japon.
    • Favonius ultramarinus hayashii (Shirôzu, 1953) au Japon.
    • Favonius ultramarinus okumotoi (Koiwaya, 1996) ;
    • Favonius ultramarinus suffusa (Leech, 1894) ;
  • Favonius unoi Fujioka, 2003.
  • Favonius watanabei Koiwaya, 2002 ; au Myanmar.
  • Favonius yuasai Shirôzu, 1948 au Japon.
    • Favonius yuasai coreensis Myrayama, 1963 ; dans le sud de la Corée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, ISBN 978-2-603-01649-7

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]