Fauvette grisette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fauvette grisette (Sylvia communis) est un passereau appartenant à la famille des Sylviidae.

C'est une espèce répandue, nicheuse dans toute l'Europe ainsi qu'en Asie occidentale. Migratrice, l'espèce hiverne en Afrique tropicale, en Arabie et au Pakistan.

Description[modifier | modifier le code]

Les deux sexes ont le dessus marron et le dessous grisâtre ; les rémiges secondaires sont bordées de marron. Le mâle a la tête grise et la gorge blanche. La femelle n'a pas de gris sur la tête et a une gorge plus terne.

Voix[modifier | modifier le code]

Le chant de la Fauvette grisette est une phrase rapide et courte, assez râpeuse. Le chant typique est par exemple une succession de deux phrases séparées par une courte pause : la première brève (trois syllabes), la seconde légèrement plus longue (cinq syllabes) semblant préciser avec agacement la précédente[1]. Le chant peut prendre une forme plus développée. La Fauvette grisette l'émet depuis un buisson ou un arbuste, ou encore en exécutant un vol en chandelle caractéristique au-dessus de son perchoir. Le cri est une suite de syllabes remontantes ouèt'-ouèt'-ouèt' nasales, plus ou moins répétées ; le cri d'alarme est un tchrrr...' appuyé et grave.

Habitat[modifier | modifier le code]

La Fauvette grisette fréquente les milieux ouverts, les lisières de bois ainsi que les cultures, pourvu qu'elle y trouve des haies pour nicher.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fransson, T. (1998) Patterns of migratory fuelling in whitethroats Sylvia communis in relation to departure. Journal of Avian Biology, 29, 569–573.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En Allemagne, on a coutume de mimer son chant au moyen de la phrase suivante : "Mach ich doch ; hab ich doch gesagt !"