Erin Perperoglou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erin Perperoglou Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Erin Buescher-Perperoglou
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 5 juin 1979 (35 ans)
Santa Rosa, Californie
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 82 kg (180 lb)
Situation en club
Numéro 7
Poste ailière
Carrière universitaire ou amateur
 ?
1997-2000
2000-2001
Rincon Valley Christian HS
UC Santa Barbara
The Master's College
Draft WNBA
Année 2001
Position 23e
Franchise Lynx du Minnesota
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001
2002
2003
2005
2006
2007
2008
2009
Lynx du Minnesota
Sting de Charlotte
Sting de Charlotte
Monarchs de Sacramento
Monarchs de Sacramento
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
05,7
03,3
00,6
03,3
09,7
11,3
07,2
02,7[1]

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Erin Perperoglou née Erin Buescher (née le 5 juin 1979 à Santa Rosa, Californie) est une joueuse américaine professionnelle de basket-ball.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Après ses débuts au lycée "Rincon Valley Christian" de Santa Rosa, Californie, elle évolue à l'Université de Californie à Santa Barbara (UCSB) de 1998 à 2000. Elle aide à mener son équipe surnommée The Gauchos, à un bilan de 83 victoires - 14 défaites lors de ses trois années avec l'école, UCSB remportant le titre de la Conférence "Big West" et participant à trois reprises au tournoi final NCAA.

En septembre 2001, Buescher est transférée au "The Master's College", une petite école chrétienne de Santa Clarita, Californie. Elle explique que son transfert dans cette petite école était due à ses convictions religieuses[2].

Lors de son année senior à Master's, Buescher aide son équipe (surnommée The Lady Mustangs) à un bilan de 26 victoires - 3 défaites et à une apparition au tournoi National Association of Intercollegiate Athletics (NAIA). Elle est également partie de l'équipe-type NAIA All-American et fut élue "National Christian College Athletic Association player of the year", meilleure scoreuse, rebondeuse, contreuse et interceptrice de son équipe. Les recruteurs WNBA continuent à suivre son parcours[3]. Elle en sort diplômée en 2001.

Carrière WNBA[modifier | modifier le code]

Le 11 avril 2001, elle est sélectionnée par le Lynx du Minnesota au second tour (23e rang) de la draft 2001. Elle passe son année rookie avec le Lynx, jouant 32 rencontres cette année-là, étant titulaire à 19 reprises. Elle est leader des Lynx aux contres (29).

Lors de la saison 2002, le Lynx transfère Buescher au Sting de Charlotte. Elle passe les saisons 2002 et 2003 dans un rôle de complément. Buescher décide de prendre une année sabbatique de la WNBA pour raisons personnelles, pour jouer en Nouvelle-Zélande et en Grèce[4].

Erin épouse Strátos Perpéroglou, international grec du Panathinaikos [5].

Les Sting transfèrent Buescher, avec Nicole Powell et Olympia Scott-Richardson aux Monarchs de Sacramento en échange de Tangela Smith et d'un second tour de draft 2006. Bien que Buescher soit utilisée dans un rôle de complément, le transfert est bénéfique pour les Monarchs, qui remportèrent le titre de champion WNBA en battant les Connecticut Sun trois victoires à une.

Lors de la saison 2006, les Monarchs utilisent Buescher plus régulièrement après que sa coéquipière DeMya Walker soit tombée enceinte. Buescher est leader de la WNBA au pourcentage de réussite aux tirs (53,7 %) lors de la saison régulière et obtient le trophée de "WNBA Most Improved Player".

En mars 2007, Buescher rejoint les Silver Stars de San Antonio en tant qu'agent libre[6], où elle termine sa carrière en 2009.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Passionnée de surf, Buescher est membre de l'organisation des surfeurs chrétiens.
  • Dans des interviews, elle a dit qu'elle était intéressée pour être missionnaire à l'issue de sa carrière.
  • Elle parle couramment espagnol et grec.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Erin Perperoglou », WNBA (consulté en 27 décembre 2010)
  2. « Of faith and basketball », Sans Francisco Gate,‎ 31 août 2001 (consulté en 27 décembre 2010)
  3. « 'Filled with the spirit' », USA Today,‎ 22 janvier 2001 (consulté en 27 décembre 2010)
  4. Erin Buescher Playerfile - Bio, wnba.com, consulté le 30 mai 2008.
  5. Mysanantonio.com Silver Stars’ Perperoglou walks away from game.
  6. « Silver Stars Sign Erin Buescher », WNBA,‎ 26 février 2007 (consulté en 27 décembre 2010)