Tammy Sutton-Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tammy Sutton-Brown Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Tamara Kim Sutton-Brown
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance (36 ans)
Drapeau : Canada Markham
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 90 kg (198 lb)
Surnom Tammy
Situation en club
Numéro 8
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
1996-2000 Université Rutgers
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012

2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
Sting de Charlotte
Sting de Charlotte
Sting de Charlotte
Sting de Charlotte
Sting de Charlotte
Sting de Charlotte
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana

Kumho Life Falcons
VBM-SGAU Samara
Kumho Life Falcons
USK Prague
VBM-SGAU Samara
Dynamo Moscou
Fenerbahçe
Fenerbahçe
Fenerbahçe
Fenerbahçe
Fenerbahçe
6,8
11,9
8,4
9,6
9,4
11,2
12,0
11,8
9,9
8,1
5,5
3,9[1]

?
 ?
 ?
 ?
7,1
11,9
14,8
12,5
?
?
[2]?
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : Canada Canada

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Tammy Sutton-Brown est une joueuse de basket-ball canadienne, née le 27 janvier 1978 à Markham (Ontario, Canada).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Elle est membre, en senior, de la première équipe des Scarlet à atteindre le Final Four NCAA. Avec 57,4 % de réussite aux tirs, elle est troisième dans cet exercice et la quatrième meilleure contreuse historique de Rutgers avec 148 réalisations en 130 rencontres. Elle compile aussi 1 246 points et 685 rebonds. En 1996-1997, elle est déjà meilleure contreuse de son équipe bien que freshman. En sophomore, son pourcentage aux tirs se monte à 67,3 %, seconde meilleure performance de la Big East Conference et elle est nommée deux fois meilleure joueuse de la semaine de la Big East. Elle est choisie au sein du troisième meilleure cinq de Big East, honneur qui lui est renouvelé dans son année senior. En junior, elle est troisième meilleure scoreuse de Rutgers (9,2 points) et meilleure rebondeuse (5,1). En senior, elle est meilleure scoreuse de Rutgers (12,0 points) et meilleure contreuse[2].

Carrière professionnelle en WNBA[modifier | modifier le code]

Elle débute sa carrière professionnelle en 2001, choisie en 18e position par les Sting de Charlotte lors de la Draft WNBA 2001. Elle est la seconde canadienne de WNBA après Kelly Boucher, elle aussi à Charlotte. En tant que rookie, elle débute 21 des 29 rencontres auxquelles elle participe, avec notamment 20 points et 10 rebonds pour sa seconde sortie. Elle est 10e meilleure contreuse de la saison. Les Sting atteignent les Finales WNBA. En 2002, elle établit son nouveau record de points (22), finit la saison avec la quatrième meilleure adresse de WNBA (53,1 %) et elle est la première joueuse canadienne à participer au WNBA All-Star Game. En 2003, ses statistiques sont de 8,4 points, 5,9 rebonds en 25 minutes par rencontre. En 2004, avec 9,6 points, 6,2 rebonds et 2,09 contres, elle est la seconde meilleure contreuse de la ligue (avec notamment six face à Indiana le 28 juillet)et la 12e rebondeuse. Elle inscrit son millième point face à Indiana le 26 juin. En 2005, elle totalise 9,4 points à 50,9 %, 5,3 rebonds et 1,09 contres. Elle réalise son 200e contre face à San Antonio le 2 juin, devenant la 10e joueuse de WNBA à passer ce cap. En 2006, elle compile 11,2 points à 48,8 %, est la meilleure rebondeuse de sa formation avec 5,9 et réalise 1,83 contres par match. Elle capte son millième rebond contre Sacramento le 1er juillet. Les Sting cessant leur activité, Tammy Sutton-Brown signe comme agent libre la franchise de l'Indiana le [2].

En 2007, elle inscrit 12,0 points, 5,4 rebonds et 1,4 contres en débutant 33 des 34 rencontres qu'elle dispute et est sélectionnée pour le WNBA All-Star Game. Avec 56,4 %, elle a la meilleure réussite aux tirs de la ligue. La saison suivante, elle confirme avec 11,8 points (dont un record personnel à 26 points contre Phoenix le 14 septembre) , 6,3 rebonds (dont un record personnel de 15 face à New York en triple prolongation) et 1,7 contres. En 2009, elle débute lors de 25 sur 27 pour 9,9 points, 5,9 rebonds et 1,5 contres. Elle est élue meilleure joueuse de la Conference lors de la première semaine de juillet avec alors 18,0 points, 11,5 rebonds et 3,0 contres. Elle participe aux Finales WNBA, remportées lors de la cinquième manche par les Phoenix Mercury. Elle devient la cinquième joueuse à compiler plus de 3 000 points, 1 500 rebonds et 400 contres partageant cet honneur avec Margo Dydek, Lisa Leslie, Lauren Jackson et Katie Smith. Elle dispute les 34 rencontres de la saison 2010 totalisant 8,1 points, 5,1 rebonds et 1,6 contres. Avant la saison 2011, elle est la cinquième meilleure contreuse de la WNBA avec 487 contres[2].

Carrière professionnelle en Asie et en Europe[modifier | modifier le code]

Hors WNBA, elle joue deux saisons en Corée du Sud avec les Kumho Life Falcons (2001-2002 et 2003-2004). En 2002-2003, elle joue en Russie pour VBM-SGAU Samara. Après une seule rencontre d'Eurocoupe avec Prague, elle retrouve Samara pour la saison 2004-2005 ( 7.1 ppg, 4.1 rpg and 1.5 bpg en Superligue russe et 1.6 ppg, 2.4 rpg, 2.4 spg and 1.0 bpg en Euroligue). La saison suivante, elle rejoint Dynamo Moscou, où elle totalise 9,1 points, 6,0 rebonds et 1.3 contres en 33 rencontres de Superligue et 9,4 points, 7,4 rebonds et 1,9 contres en Euroligue. Depuis 2006-2007, elle joue en Turquie avec Fenerbahçe avec laquelle elle remporte quatre titres de championne de Turquie. En 2006-2007, elle réalise 11,9 points et 7,4 rebonds en 16 rencontres d'Euroligue, manquant de peu la qualification pour le Final Four. En 2007-2008, elle marque dans le championnat turc 14,8 points à 56,5 %, 8.3 rebonds et 1,4 contres en 18 matches. La saison suivante, elle inscrit 12,5 points accompagnés de 6,0 rebonds en championnat et 13,8 points à 55,9 % additionnés de 6,0 rebonds et 1,1 contres en Euroligue[2].

Clubs[modifier | modifier le code]

WNBA[modifier | modifier le code]

Elle compte deux sélections au WNBA All-Star Game lors des éditions 2002 et 2007

Europe[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Tammy Sutton-Brown joue pour le Canada. Elle a notamment participé aux Jeux olympiques de Sydney en 2000, avec lequel elle se classe 10e seulement (sur 12 nations participantes).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tammy Sutton-Brown », WNBA (consulté le 4 octobre 2012)
  2. a, b, c, d et e « Tammy Sutton-Brown », WNBA (consulté le 4 août 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]