Saison WNBA 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison WNBA 2011

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo officiel du 15e anniversaire de la WNBA.

Généralités
Sport Basket-ball
Édition 2011
Participants 12 équipes
Matchs joués 204 (saison régulière)
+ 19 (play-offs)
Palmarès
Vainqueur Lynx du Minnesota
Finaliste Dream d'Atlanta
Meilleure joueuse Saison : Tamika Catchings
Finales : Seimone Augustus

Navigation

La saison WNBA 2011 est la 15e saison de la WNBA. La saison régulière commence le 3 juin 2011 par un affrontement entre les Sparks de Los Angeles au Staples Center face au Lynx du Minnesota du premier choix de la daft, Maya Moore. Le Storm de Seattle, tenant du titre, reçoit ses bagues et hisse sa bannière de champion le 4 juin face au Mercury de Phoenix.

Le Lynx du Minnesota remporte le premier titre WNBA de son histoire en s'imposant par trois victoires à zéro en finale WNBA face au Dream d'Atlanta. Tamika Catchings est désignée meilleure joueuse de la saison et Seimone Augustus meilleure jouesue des finales.

Faits notables 2010-2011[modifier | modifier le code]

2011 WNBA Draft[modifier | modifier le code]

Article principal : Draft WNBA 2011.

La loterie de la draft WNBA s'est tenue le 2 novembre 2010 entre le Shock de Tulsa, le Lynx du Minnesota (2 choix, dont un via le Sun du Connecticut) et le Sky de Chicago. Le premier choix va au Lynx.

La cérémonie de la draft a lieu le 11 avril 2011 à Bristol (Connecticut), diffusé sur ESPN pour le premier tour et sur ESPNU et NBA TV pour les deux suivants.

Les premiers choix de cette draft sont:

  1. Maya Moore, Lynx du Minnesota
  2. Elizabeth Cambage, Shock de Tulsa
  3. Courtney Vandersloot, Sky de Chicago
  4. Amber Harris, Lynx du Minnesota (via le Sun du Connecticut)

Compétition[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

V = victoires, D = défaites, PCT = pourcentage de victoires, GB = retard (en nombre de matchs)

Conférence Est
Équipe V D PCT. GB Domicile Extérieur conférence
Fever de l'Indiana 21 13 61,8 13–4 8–9 13–9
Sun du Connecticut 21 13 61,8 15–2 6–11 14–8
Dream d'Atlanta 20 14 58,8 1 11–6 9–8 14–8
Liberty de New York 19 15 55,9 2 12-5 7–10 11–11
Sky de Chicago 14 20 41,2 7 10–7 4–13 10–12
Mystics de Washington 6 28 17,6 15 4–13 2–15 4–18
Conférence Ouest
Équipe V D PCT. GB Domicile Extérieur conférence
Lynx du Minnesota 27 7 79,4 14–3 13–4 18–4
Storm de Seattle 21 13 61,8 6 15–2 6–11 15–7
Mercury de Phoenix 19 15 55,9 8 11–6 8–9 11–11
Silver Stars de San Antonio 18 16 52,9 9 9–8 9–8 11–11
Sparks de Los Angeles 15 19 44,1 12 10–7 5–12 10–12
Shock de Tulsa 3 31 8,8 24 2–15 1–16 1–21


Qualifié pour les playoffs

Playoffs[modifier | modifier le code]

Logo des play-offs.

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

  Premier tour
(3 matches)
Finales de Conférence
(3 matches)
Finales WNBA
(5 matches)
                           
  E1  Indiana 2  
E4  New York 1  
   Indiana 1  
Conférence Est
     Atlanta 2  
E2  Connecticut 0
  E3  Atlanta 2  
     Atlanta 0
   Minnesota 3
  W1  Minnesota 2  
W4  San Antonio 1  
 Minnesota 2
Conférence Ouest
     Phoenix 0  
W2  Seattle 1
  W3  Phoenix 2  

Détails des rencontres[modifier | modifier le code]

Match # Date Lieu Rencontre Score
Premier Tour
Conférence Est
Indiana-New York : Victoire de Indiana par 2 à 1
1 15 septembre 2011 Indianapolis Indiana-New York 74-72
2 17 septembre 2011 New York New York-Indiana 87-72
3 19 septembre 2011 Indianapolis Indiana-New York 72-62
Connecticut-Atlanta: Victoire de Atlanta par 2 à 0
1 16 septembre 2011 Uncasville Connecticut-Atlanta 84-89
2 18 septembre 2011 Atlanta Atlanta-Connecticut 69-64
Conférence Ouest : Victoire de Minnesota par 2 à 1
Minnesota-San Antonio
1 16 septembre 2011 Minneapolis Minnesota-San Antonio 66-65
2 18 septembre 2011 San Antonio San Antonio-Minnesota 84-75
3 20 septembre 2011 Minneapolis Minnesota-San Antonio 85-67
Seattle-Phoenix Victoire de Phoenix par 2 à 1
1 15 septembre 2011 Seattle Seattle-Phoenix 80-61
2 17 septembre 2011 Phoenix Phoenix-Seattle 92-83
3 19 septembre 2011 Seattle Seattle-Phoenix 75-77
Finale de Conférence
Indiana-Atlanta: Victoire d'Atlanta par 2 à 1
1 22 septembre 2011 Indianapolis Indiana-Atlanta 82-74
2 25 septembre 2011 Atlanta Atlanta-Indiana 94-77
3 27 septembre 2011 Indianapolis Indiana-Atlanta 67-83
Conférence Est
Minnesota-Phoenix Victoire de Minnesota par 2 à 0
1 22 septembre 2011 Minneapolis Minnesota-Phoenix 95-67
2 25 septembre 2011 Phoenix Phoenix-Minnesota 103-86
Conférence Ouest
Finale WNBA
Minnesota-Atlanta Victoire de Minnesota par 3 à 0
1 2 octobre 2011 Minneapolis Minnesota-Atlanta 88-74
2 5 octobre 2011 Minneapolis Minnesota-Atlanta 101-95
3 7 octobre 2011 Atlanta Atlanta-Minnesota 67-73

All-Star Game[modifier | modifier le code]

Article principal : WNBA All-Star Game 2011.

Le All-Star Game WNBA 2011 est accueilli, pour la première fois, par les Silver Stars de San Antonio le 23 juillet 2011 au AT&T Center. Il est diffusé en direct à partir de 15h30 (heure locale) sur ESPN. C'est seulement la seconde fois que le All-Star Game se déroule dans la conférence ouest.

La sélection de l'Est s'impose sur le score de 118 à 113. Swin Cash obtient son second titre de MVP du All-Star Game[2].

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Leaders de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Lindsay Whalen, meilleure passeuse de la saison.
Leaders sur la saison[3]
Catégorie Joueuse Équipe Statistiques
Points par match Diana Taurasi Mercury de Phoenix 21,6
Rebonds par match Tina Charles Sun du Connecticut 11,0
Passes décisives par match Lindsay Whalen Lynx du Minnesota 5,9
Interceptions par match Sancho Lyttle Dream d'Atlanta 2,36
Contres par match Sylvia Fowles Sky de Chicago 2,0
 % aux tirs Sylvia Fowles Sky de Chicago 59,1 % (263–445)
 % aux lancers francs DeWanna Bonner Mercury de Phoenix 90,9 % (90–99)
 % à 3 points Jeanette Pohlen Fever de l'Indiana 46,8 % (29–62)

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

trophée Joueuse
WNBA Most Valuable Player Tamika Catchings[4]
WNBA Finals MVP Seimone Augustus
WNBA Rookie of the Year Maya Moore[5]
WNBA Defensive Player of the Year Sylvia Fowles[6]
WNBA Sixth Woman of the Year DeWanna Bonner[5]
WNBA Most Improved Player Kia Vaughn[5]
WNBA Coach of the Year Cheryl Reeve[5]
Kim Perrot Sportsmanship Award Sue Bird et Ruth Riley[7]


La WNBA désigne également deux meilleures équipes de la ligue, deux meilleures équipes défensives et l'équipe des débutantes.

trophée Joueuses
All-WNBA First Team [8]
Tamika Catchings
Angel McCoughtry
Diana Taurasi
Tina Charles
Lindsay Whalen
All-WNBA Second Team [8]
Seimone Augustus
Sue Bird
Sylvia Fowles
Cappie Pondexter
Penny Taylor
WNBA All-Defensive First Team [9]
Rebekkah Brunson
Tamika Catchings
Sylvia Fowles
Angel McCoughtry
Tanisha Wright
WNBA All-Defensive Second Team [9]
Swin Cash
Tina Charles
Katie Douglas
Sancho Lyttle
Armintie Price
WNBA All-Rookie First Team [10]:
Courtney Vandersloot
Danielle Robinson
Maya Moore
Danielle Adams
Liz Cambage

Récompenses[modifier | modifier le code]

Comme la WNBA désigne au cours de la saison régulière des récompenses individuelles, comme la meilleure joueuse de la semaine ou la meilleure joueuse du mois.

Chaque semaine, la WNBA élit la meilleure joueuse dans chacune des deux conférences.

Joueuse de semaine pour chaque conférence[11]
Semaine Conférence Est Conférence Ouest
Joueuse Franchise Joueuse Franchise
3 au 12 juin Katie Douglas Fever de l'Indiana Rebekkah Brunson Lynx du Minnesota
13 au 19 juin Tina Charles Sun du Connecticut Candice Dupree Mercury de Phoenix
20 au 26 juin Cappie Pondexter Liberty de New York Penny Taylor Mercury de Phoenix
27 juin au 3 juillet Tina Charles Sun du Connecticut Swin Cash Storm de Seattle
4 au 10 juillet Cappie Pondexter Liberty de New York Sue Bird Storm de Seattle
11 au 17 juillet Sylvia Fowles Sky de Chicago Rebekkah Brunson Lynx du Minnesota
18 au 24 juillet Angel McCoughtry Dream d'Atlanta Seimone Augustus Lynx du Minnesota
25 au 31 juillet Angel McCoughtry Dream d'Atlanta Becky Hammon Silver Stars de San Antonio
1 au 7 août Tina Charles Sun du Connecticut Seimone Augustus Lynx du Minnesota
8 au 14 août Sylvia Fowles Sky de Chicago Diana Taurasi Mercury de Phoenix
15 au 21 août Angel McCoughtry Dream d'Atlanta Candace Parker Sparks de Los Angeles
22 au 28 août Sylvia Fowles Sky de Chicago Seimone Augustus Lynx du Minnesota
29 août au 4 septembre Tina Charles Sun du Connecticut DeWanna Bonner Mercury de Phoenix
5 au 7 septembre Angel McCoughtry Dream d'Atlanta Katie Smith Storm de Seattle

Chaque mois, la WNBA élit la meilleure joueuse dans chacune des deux conférences.

Joueuse du mois pour chaque conférence[12]
Mois Conférence Est Conférence Ouest
Joueuse Franchise Joueuse Franchise
juin Tina Charles Sun du Connecticut Rebekkah Brunson Lynx du Minnesota
juillet Angel McCoughtry Dream d'Atlanta Seimone Augustus Lynx du Minnesota
août Sylvia Fowles Sky de Chicago Lindsay Whalen Lynx du Minnesota

De même, Chaque mois, la WNBA élit la meilleure rookie (débutante ou recrue) de la ligue.

Rookie du mois
Mois Joueuse Franchise
juin Danielle Adams Silver Stars de San Antonio
juillet Maya Moore Lynx du Minnesota
août Maya Moore Lynx du Minnesota

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Adidas to introduce lighter, more advanced NBA uniforms », NBA.com,‎ 22 septembre 2010 (consulté le 7 mars 2011)
  2. (en) « Katie Douglas hits key 3-pointer to lift WNBA East All-Stars », sur espn.go.com,‎ 23 juillet 2011 (consulté le 17 septembre 2011)
  3. (en) « 2011 WNBA Season Summary », sur basketball-reference.com (consulté le 15 janvier 2012)
  4. (en) « Indiana Fever forward Tamika Catchings named 2011 WNBA MVP », sur sportsillustrated.cnn.com,‎ 22 septembre 2011 (consulté le 17 septembre 2011)
  5. a, b, c et d (en) « Maya Moore selected WNBA’s top rookie, Minnesota’s Cheryl Reeve is top coach », sur washingtonpost.com,‎ 16 septembre 2011 (consulté le 17 septembre 2011)
  6. (en) « Chicago Sky's Sylvia Fowles is WNBA's defensive player of the year », sur sportsillustrated.cnn.com,‎ 30 septembre 2011 (consulté le 1 octobre 2011)
  7. (en) « Seattle's Sue Bird, San Antonio's Ruth Riley Win WNBA's 2011 Kim Perrot Award », sur oursportscentral.com,‎ 18 septembre 2011 (consulté le 19 septembre 2011)
  8. a et b (en) « Catchings, McCoughtry, Taurasi lead All WNBA First Team », sur usatoday.com (consulté le 5 octobre 2011)
  9. a et b « Fowles heads WNBA All-Defensive Team », sur miamiherald.com,‎ 30 septembre 2011 (consulté le 1 octobre 2011)
  10. (en) « Moore highlights WNBA All-Rookie team », sur miamiherald.com,‎ 16 septembre 2011 (consulté le 17 septembre 2011)
  11. (en) « Players of the Week », sur wnba.com (consulté le 19 septembre 2011)
  12. (en) « Players of the Month », sur wnba.com (consulté le 19 septembre 2011)

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 2011 WNBA season » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]