Ligue de Prizren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En 1877, les grandes puissances reconnaissent l'autonomie aux nationalités de l'Empire ottoman à l'exception des Albanais (Protocole de Londres). En 1878, après le Traité de San Stefano, la moitié des terres albanaise sont abandonnées par les Ottomans aux profit de pays voisins (le sud revient aux Grecs, le nord aux Serbes et l’est aux Bulgares).

Les Albanais se sentent en danger et sous la direction d'Abdyl Bey Frashëri et de plusieurs autres intellectuels, qui se réunissent en 1878 à Prizren, ils fondent le 10 juin[1] la Ligue albanaise de Prizren. Cette Ligue avait pour but la réunification de tous les territoires albanais en un État. Malgré ses succès sur le plan militaire, la Ligue a finalement été écrasée par les grandes puissances européennes et par l'Empire ottoman.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gabriel Jandot, L'Albanie d'Enver Hoxha (1944-1985), Editions L'Harmattan,‎ 1984, p. 53