David Healy (psychiatre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le psychiatre. Pour le footballer nord-irlandais, voir David Healy.

David Healy est un psychiatre, professeur et historien de la psychiatrie britannique. Il est notamment connu pour ses analyses et critiques du rôles des pharmas dans la marchandisation des maladies psychiatriques et de leurs techniques de marketing pour infléchir les données.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Healy est professeur à l’université de Cardiff.

Il a été l'un de ceux qui dès 1990 ont dénoncé la diffusion irresponsable des antidépresseurs au nom de campagnes de « santé mentale » diffusées auprès des généralistes, des psychiatres, des patients et des instances internationales comme l'OMS, ou nationale comme l'American Psychiatric Association (APA), etc. Ses positions l'ont parfois amené à être critiqué par des confrères qui le trouvent excessif, mais elles ont contribué à développer une attitude critique, à l'instar de celles de Jean-Noël Missa[1], Christopher Lane[2], Philippe Pignarre ou anciennement Édouard Zarifian, dans la mesure où les bases épistémologiques et scientifiques de la psychiatrie sont interrogées.

Publications[modifier | modifier le code]

(fr)

  • Le Temps des antidépresseurs, Les Empêcheurs de Penser en Rond, 2002. (ISBN 2-84671-046-5)
  • [préface : Gilles Mignot] Les Médicaments psychiatriques démystifiés, Elsevier, 2009. (ISBN 2-8101-0116-7)

(en)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Noël Missa : Naissance de la psychiatrie biologique, Paris, PUF, 2006, (ISBN 2130551149).
  2. Christopher Lane : Comment la psychiatrie et l'industrie pharmaceutique ont médicalisé nos émotions, Éditeur : Flammarion lettres, coll. « La bibliothèque des savoirs », (ISBN 2081212331).

Liens externes[modifier | modifier le code]