Commissioners' Plan de 1811

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Version moderne du plan cadastral du Commissioners' Plan de 1811, paru en 1807.

Le Commissioners' Plan de 1811 est un projet de l'administration de l'État de New York qui fut adopté en 1811. Il définissait l'organisation de l'île de Manhattan, entre la 14e rue et le quartier de Washington Heights, au nord du borough. Ce projet constitue indubitablement l'application la plus célèbre et la plus importante du plan hippodamien, c’est-à-dire du système cadastral à rues perpendiculaires. Cependant, le plan ne respecte réellement la grille qu'à partir de la 13e rue, toutes les avenues ne débutant pas au même niveau. Cette organisation est considérée par la plupart des historiens comme visionnaire, alors que certaines personnes y voient une organisation monotone de l'île, par rapport à l'organisation plus libre de certaines autres villes de la côte est.

Le projet prévoyait ainsi la construction de routes perpendiculaires, sans attention particulière accordée à la topographie. Seize avenues avaient été envisagées, toutes dans la direction nord/sud, parallèles au rivage de l'Hudson River située à l'ouest de l'île. Les avenues devaient être baptisées d'est en ouest, de la First Avenue (première avenue), à la Twelfth Avenue (douzième avenue), et quatre avenues nommées par des lettres (de A à D) devaient traverser la Lower East Side. Les seize avenues furent construites, et existent toujours aujourd'hui (avec en plus Madison Avenue et Lexington Avenue). Chaque avenue devait mesurer 100 pieds de large (soit environ 30 mètres). Les différentes avenues situées au cœur de l'île devaient être séparées de 281 mètres, alors que les avenue plus proches du rivage devaient être moins espacées. Cela s'explique par le fait que les jetées étaient situées le long du littoral, tout comme la plupart des activités commerciales et industrielles ; le rapprochement des avenues le long de la côte serait ainsi bénéfique à tout le monde.

Parallèlement à la construction de ces grands axes nord/sud, le commissioners' plan prévoyait la construction de 155 rues traversant l'île dans le sens de la largeur. Les rues devaient délimiter des espaces de 2 hectares, les actuels blocks. La première de ces rues se nommait First Street, et existe encore aujourd'hui à proximité de Houston Street. Selon le projet, les rues devaient être séparées de 61 mètres.

Le commissioners' plan ne prenait pas en compte la construction de Central Park, puisque le projet date de 1853. Central Park occupe ainsi l'espace situé entre d'une part la 59e et la 110e rue, et d'autre part entre la 5e et la 8e avenue. D'autres grands projets changèrent aussi les décisions prévues par le projet, comme la construction de l'immense Rockefeller Center, de l'université Columbia, de Times Square, ou encore, plus récemment du Lincoln Center.

Article détaillé : Histoire de New York.