Command and Conquer 4 : Le Crépuscule du Tiberium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Command and Conquer 4
Le Crépuscule du Tiberium
Éditeur Electronic Arts
Développeur EA Los Angeles

Date de sortie 18 mars 2010
Genre Stratégie temps réel
Plate-forme PC
Configuration minimum - PC
Système d’exploitation Windows XP, Windows Vista, Windows 7
Processeur Intel Core 2 ou AMD 64 X2
Mémoire vive 1 Go (XP), 1.5 Go (Vista, 7)
Carte graphique 256 Mo Compatible avec Shader Model 3 (DirectX 9.0c)

Command and Conquer 4 : Le Crépuscule du Tiberium est un jeu de stratégie temps réel en 3D développé par EA Los Angeles et édité par Electronic Arts. Il fait suite à Command and Conquer 3 et clôture la série Tibérium des jeux Command and Conquer.

Histoire[modifier | modifier le code]

2062. Malgré tous les efforts de décontamination menés par le GDI, le Tibérium a fini par recouvrir la quasi-totalité de la planète. Les Zones Rouges, complètement hostiles à toute forme de vie (tout du moins basée sur le carbone) ont atteint le chiffre de 99,97 % de la surface du globe. L'humanité est au bord de l'extinction, les scénarios les plus optimistes ne lui donnent plus que 6 ans à vivre. C'est alors que Kane, supposé mort lors de la bataille du Temple Prime en 2049, refait son apparition avec une proposition : il sait comment enfin maîtriser le Tibérium grâce au savoir du Tacitus, mais a besoin des moyens techniques du GDI pour mettre en place ce Tiberium Control Network. Ils vont passer une alliance. Le GDI va progressivement mettre en place le TCN, malgré d'incessantes attaques de fanatiques du Nod ayant choisi de ne pas suivre Kane, appelés Sépararistes et menés par un certain Gideon. Le TCN s'avère être une formidable source de ressources et d'énergie. L'humanité connaît un âge d'or.

2077. Alors que le conflit avec les Séparatistes du Nod s'amplifie, des tensions secouent et divisent l'alliance GDI/Nod : pourquoi Kane a-t-il un comportement aussi étrange vis-à-vis des Séparatistes ? Pourquoi a-t-il contribué à sauver l'humanité avec le TCN ? Pourquoi semble-t-il ne jamais vieillir depuis son apparition en 1995 (1945 si l'on tient compte du fait qu'il apparait dans le premier jeu vidéo de la série Alerte Rouge) ? Le légendaire leader de la Confrérie du Nod ne tardera pas à nous apporter des réponses à toutes ces questions...

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu se base sur la disparition des bases conventionnelles au genre : on a désormais affaire à un grand véhicule nommé le Crawler. Il accomplit toutes les fonctions d'une base classique (mis à part l'économie, supprimée, et les avancements technologiques). Les Crawlers se répartissent en trois classes, que ce soit pour le GDI ou le Nod :

  • classe Attaque. Cette classe déploie principalement des véhicules et surtout des blindés, ce qui en fait une "classe standard". Elle dispose également des Commandos, et, au niveau technologique 3, d'immenses blindés lourds (comme le warmech Avatar ou encore le Mastodon). Le Crawler Attaque du Nod peut devenir furtif une fois déployé, puis tout le temps. Celui du GDI peut augmenter sa vitesse et son blindage grâce à des armures composites plus légères et plus efficaces. Tous deux sont d'immenses walkers.
  • classe Défense. Les Crawlers Défense déploient l'infanterie (exosquelettes pour le GDI, principalement des cyborgs pour le Nod). Les Crawlers Défense sont connus pour être les moins mobiles, avec leurs roues et chenilles, cependant ils excellent pour tenir une position grâce à la possibilité de déployer des structures de défense, allant du simple bunker ou du lance-roquettes à l'immense artillerie Skystrike ou l'Obélisque de Lumière, voire des superarmes. Ils peuvent également déployer des véhicules de transport (Armadillo et Reckoner), des utilitaires (construction de postes avancés) et surtout l'artillerie (Rhino, Juggernaut, Driller et Pulverizer). Notez aussi qu'ils peuvent se protéger avec un grand bouclier, même sous forme mobile.
  • classe Support. La classe Support est composée principalement d'aviation. De plus, son Crawler lui-même est un immense vaisseau de guerre. Elle peut utiliser des pouvoirs de soutien, parfois insignifiants comme le drone de reconnaissance, parfois très puissants comme la détonation de veine de Tibérium. Le Crawler Support GDI peut augmenter sa vitesse et aussi régénérer plus vite des pouvoirs de soutien, alors que celui du NOD ne peut devenir furtif qu'en vol (mobile) et ne peut pas se booster plus que ca mais ses pouvoirs sont plus basés sur l'attaque.

Factions[modifier | modifier le code]

Dans cet épisode les deux faction de base sont le GDI et le NOD. En effet, dans celui-ci la faction des Scrins est éliminée.

Le GDI[modifier | modifier le code]

Le Groupement de Défense International a été fondé en 1995 par les Nations Unies, lors de l'émergence du Tibérium et du Nod, afin de lutter contre ces derniers. Il se limitait alors à une organisation militaire financée par l'ONU et les nations du G7. Il évoluera progressivement jusqu'à devenir un "gouvernement mondial à titre provisoire" aux environs de 2030, veillant sur le monde depuis son quartier général, la station spatiale GDSS (Global Defense Space Station) Philadelphia. Cependant, la propagation du Tibérium sur la planète cantonnera lentement son rôle de gouvernement aux Zones Bleues, épargnées par le cristal, le reste de la planète ayant sombré dans le chaos. Ceci lui vaudra de nombreuses critiques. La GDSS Philadelphia sera détruite en 2047 par une frappe nucléaire du Nod. En 2062, alors que l'humanité combat pour sa survie, ses quartiers généraux sont à Manchester. Le GDI, au fur et à mesure de la décontamination planétaire menée par le Réseau de Contrôle du Tibérium, reprendra le contrôle de la planète, allié à Kane, malgré la présence de nombreux séparatistes. Il assure son contrôle grâce à une douzaine de gargantuesques Global Stratospheric Transports, larguant les Crawlers depuis l'espace.

Le GDI utilise en matière d'infanterie exclusivement son exoinfanterie, des soldats équipés d'exosquelettes. Ses véhicules sont parfois sur coussin d'air (Talon, MLRS Sandstorm, Shockwave, lanceur IEM Conductor), souvent des tanks équipés du châssis Predator (char Gattling Wolf, char de support Sheppard) à l'exception du Hunter, sur roues, et aussi des walkers, allant du petit et rapide Striker au monstrueux quadrupède Mastodon en passant par le classique et robuste Titan. Les avions moyens sont quasiment tous équipés de réacteurs VTOL, à l'exception de l'Hurricane. Les vaisseaux de combat occupent une place prépondérante, comme le très utile Archangel ou le puissant Kodiak.

La Confrérie du Nod[modifier | modifier le code]

Selon ses membres, la Confrérie du Nod existe "depuis qu'il y a un opprimé sur Terre". Ce fait concorde avec l'étrange similitude des noms de Kane, son leader, et Caïn, le premier meurtrier de l'histoire selon la Bible. Toujours est-t-il qu'elle émerge en tant qu'organisation terroriste en 1995, lors de l'apparition du Tibérium. Elle vise alors son contrôle. La Confrérie est la première à établir des procédés de collecte et de raffinage du Tibérium. Cependant, alors qu'elle étend son influence, son QG, le Temple Prime de Sarajevo, est détruit par le Canon à Ions orbital du GDI. Kane, son leader, est tué dans la frappe. Elle va alors se dissoudre en une multitude de factions, qui ne seront unifiées que 25 ans plus tard par le Général Hassan, bénéficiant du soutien du GDI. Il sera renversé par Anton Slavik, dirigeant de la Main Noire (une secte au sein du Nod). Celui-ci lancera une offensive d'envergure planétaire contre le GDI en utilisant des réseaux souterrains. Kane, défiguré, fera son retour. Il tentera de changer la planète en un monde de Tibérium avec le Missile d'Altération Mondiale, qui sera heureusement stoppé par le commandant Mc. Neil du GDI qui empalera Kane à l'occasion. Celui-ci est probablement récupéré par CABAL, l'intelligence artificielle du Nod. La Confrérie restera unie lors de la guerre contre CABAL mais se dissoudra une nouvelle fois. Elle sera progressivement unie par Kane, vivant dans le secret. Durant des années, il préparera le plan de l'Ascension et l'appliquera en déclenchant la Troisième Guerre du Tibérium. Tout d'abord par la frappe nucléaire du GDSS Philadelphia, faisant prendre le contrôle du GDI à Raymond Boyle, politicien du GDI qui fera exactement ce qu'il veut : faire tirer le Canon à Ions sur le présumé QG du Nod, le Temple Prime. Cela fera exploser un dépôt de Tibérium, et cette explosion attirera les Scrins, à l'origine de l'arrivée du Tibérium... Ils construiront d'immense tours censés être des portails vers leur monde d'origine. Le GDI les stoppera net, mais le Nod réussira à garder une d'entre elles debout, bien que supposée inerte. Supposé mort, Kane fera son retour en 2062. Officiellement, en 2047, le Nod est allié au GDI malgré l'existence des Séparatistes.

Les forces du Nod sont rapides, ont des capacités originales, et sont parfois furtives ou souterraines. L'infanterie est constituée principalement de cyborgs, à l'exception de l'Ingénieur, de la Main Noire et du Haut Confesseur. Les véhicules sont souvent rapides et peu blindés (buggy Raider, moto d'attaque), souterrains (char Scorpion ou Spider, Tyrant, Reckoner), voire furtifs (char furtif), bien qu'on trouve exactement l'opposé chez l'Avatar, immense warmech faisant l'objet d'un vrai culte. L'aviation est à la hauteur du GDI, comprenant des VTOLs (Venom, Cobra), un bombardier (le Vertigo) et quelques vaisseaux d'envergure comme le Léviathan ou le Basilisk.

Lien externe[modifier | modifier le code]