Coalition jamaïcaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une coalition jamaïcaine (Jamaika-Koalition) est un type de coalition gouvernementale allemande qui rassemble :

Elle doit son nom aux couleurs du drapeau jamaïcain, le noir, le jaune et le vert, qui sont les couleurs symbolisant respectivement la CDU, le FDP et les Verts.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le terme a été utilisé en 2005 pour décrire une possible coalition après les élections du Bundestag du 18 septembre, qui ne donnèrent une majorité absolue ni pour la coalition sortante du SPD et des Verts, ni à l’ancienne opposition de la CDU/CSU et du FDP. Une coalition jamaïcaine, dont la chancelière aurait été Angela Merkel, aurait été soutenue par trois cent trente-sept des six cent treize membres du Bundestag et aurait eu le soutien de quarante-trois des soixante-neuf votes du Bundesrat.

La réalisation de cette coalition était dès le départ douteuse en raison des grandes différences entre le programme des Verts et ceux des trois autres partis. Néanmoins, elle était la seule alternative majoritaire à une grande coalition, dont la formation a été rendue difficile parce que les deux partenaires insistaient dans l'élection de leurs candidats respectifs à la chancellerie.

On parle aussi, en référence à une coalition en feu tricolore, de « feu tricolore noir » (schwarze Ampel, ou par contraction Schwampel-Koalition).

Le 10 novembre 2009, le Ministre-président de la Sarre, Peter Müller fut réélu pour un troisième mandat avec le soutien d'une coalition de ce type, la première jamais formée en Allemagne.

Au niveau des Länder[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

En Belgique, le terme a également été employé pour une coalition (hypothétique) entre libéraux (MR, VLD), socio-chrétiens (cdH, CD&V) et écologistes (Ecolo, Groen!). Il s'agit d'un abus de langage puisque les couleurs de ces trois partis sont le bleu, l'orange et le vert. Le terme de coalition namuroise est parfois utilisé, suite à une des premières coalitions tripartites de ce genre réalisée à Namur depuis les élections communales de 2006.