Classe N° 4 (chasseur de sous-marin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe N° 4
Image illustrative de l'article Classe N° 4 (chasseur de sous-marin)
Diagramme classe N° 4
Caractéristiques techniques
Type Chasseur de sous-marin
Longueur 56,2 m
Maître-bau 5,6 m
Tirant d'eau 2,1 m
Déplacement 296 t (standard)
Port en lourd 314 t (pleine charge)
Propulsion 2 moteurs diesel Kampon
2 chaudières
Puissance 2600 ch
Vitesse 20 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement Origine :

1944:

Rayon d’action 2 000 miles nautiques à 14 nœuds ( tonnes de fuel)
Autres caractéristiques
Électronique 1 hydrophone
1 sonar
1 radar (1944)
Équipage 59
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Japon
Période de
construction
1937 - 1939
Période de service 1938-1960
Navires construits 9
Navires prévus 9
Navires perdus 6
Navires préservés 0
Précédent Classe N° 1 Classe N° 13 Suivant

La Classe N° 4 est une classe de chasseurs de sous-marin de la Marine impériale japonaise. Ces neuf navires de lutte anti-sous-marine ont été construits entre 1937 et 1939 dans le cadre du Programme Maru 3.

Conception[modifier | modifier le code]

La Classe N° 4 (projet K7) est une évolution de la Classe no 1. Le franc-bord a été réhaussé, le reste est quasi-identique.
Plus tard, le Département technique de la marine impériale japonaise (Kampon) a voulu un renforcement de l'armement de lutte anti-aérienne.

Service[modifier | modifier le code]

Les unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier Quille Lancement Service Fin de carrière Photo
no 7 Tsurumi Iron Works
Tsurumi-ku
coulé le à Car Nicobar
no 8 Mitsui Tama Shipyards
Tama
coulé le dans le détroit de Malacca IJN No8 submarine chaser in 1938.jpg
no 4 Osaka Iron Works
Osaka
détruit le par la Royal Navy
no 5 Mitsubishi Heavy Industries
Yokohama
détruit le par la Royal Navy
no 11 Tsurumi Iron Works
Tsurumi-ku
coulé le à l'île Buka
no 12 Mitsui Tama Shipyards
Tama
coulé le à l'île de Mindanao
no 10 Osaka Iron Works
Osaka
perdu le à l'île Angaur
no 9 Mitsubishi Heavy Industries
Yokohama
Transfert le à la République de Chine
no 6 Tsurumi Iron Works
Tsurumi-ku
détruit le au Palaos

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]