Cirrus des Aigles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cirrus des Aigles
Père Even Top
Mère Taille de Guêpe
Père de mère Septième Ciel
Sexe Hongre
Naissance 8 mai 2006
Pays de naissance Drapeau de la France France
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Yvon Lelimouzin & Benoit Deschamps
Propriétaire Jean-Claude-Alain Dupouy & Xavier Niel
Entraîneur Corine Barande-Barbe
Cavalier Franck Blondel, Christophe Soumillon, Olivier Peslier
Record rating FIAH : 131 / Timeform : 135
Nombre de courses 58
Nombre de victoires 21
Gains en courses 6 850 320€ €

Cirrus des Aigles (2006-) est un cheval de course pur-sang anglais, né en France, par Even Top et Taille de Guêpe (Septième Ciel). Défendant les couleurs de Jean-Claude-Alain Dupouy, il est entraîné à Chantilly par Corine Barande-Barbe.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

Rien, dans l'histoire de Cirrus des Aigles, ne le prédestinait à fréquenter le gotha des courses mondiales. Hongre (ce qui lui barre l'accès à certaines courses classiques), d'extraction plus que modeste, dépendant d'une écurie peu accoutumée aux grandes joutes internationales, il a déjoué tous les pronostics en devenant l'un des meilleurs chevaux du monde. Cette trajectoire pour le moins atypique lui vaut une grande popularité auprès des amateurs de courses.

Castré au début de son année de deux ans en raison de son caractère difficile, il échoue dans ses quatre sorties à deux ans, mais ouvre son palmarès à Cagnes-sur-Mer en janvier 2009. À 3 ans, il dispute la bagatelle de 17 courses, et sa progression régulière lui permet de côtoyer l'élite à l'automne, après une victoire dans une listed race provinciale, s'imposant à Longchamp dans les Prix du Prince d'Orange (Gr.3) et du Conseil de Paris (Gr.2), par six longueurs. À la fin de l'année, il effectue son premier déplacement à l'étranger, prenant la cinquième place dans le Hong Kong Vase. Désormais bien installé dans l'élite, mais évoluant un ton en dessous des meilleurs, il réalise une saison 2010 correcte, ponctuée d'une victoire dans le Prix Dollar mais échoue à nouveau en Asie, dans la Japan Cup et la Hong Kong Cup.

Il semble alors que "Cirrus" a atteint ses limites et qu'il est au mieux un bon cheval de groupe 2. Mais l'année 2011 va prouver le contraire. Au printemps, il montre qu'il est capable de fréquenter les groupe 1, se plaçant dans le Prix Ganay, le Prix d'Ispahan (battu d'une encolure par la grande Goldikova) et le Grand Prix de Saint-Cloud. Très à l'aise sur les distances intermédiaires (2 000 mètres), mais capable d'être rallongé ou raccourci, il s'adjuge La Coupe (Gr.3), le Grand Prix de Vichy (Gr.3), le Prix Gontaut-Biron (Gr.3) et le Grand Prix de Deauville (Gr.2) où il écrase l'opposition par 10 longueurs. Mais c'est en Angleterre qu'il réalise son plus grand exploit : outsider dans les Champion Stakes, il s'y impose devant un peloton réunissant les meilleurs pur-sangs britanniques et le champion australien So You Think. Cette première victoire de groupe 1 et la qualité du lot lui valent le titre de Cheval d'âge de l'année en Europe et la meilleure valeur mondiale de l'année sur 2 000 mètres. Il termine sa saison par une cinquième place dans la Hong Kong Cup.

Meilleur que jamais, Cirrus des Aigles, âgé de 6 ans, poursuit son aventure en 2012 en s'imposant une nouvelle fois dans un groupe 1 à l'étranger, cette fois aux Émirats dans le Dubaï Sheema Classic. Il enchaîne par son premier groupe 1 français, le Prix Ganay à Longchamp. Il termine ensuite deuxième du Prix d'Ispahan, avant d'en être disqualifié pour un contrôle positif à un anti-inflammatoire. Renouant avec la victoire dans le Prix Dollar (par 9 longueurs) après une blessure l'été, il traverse la manche pour aller défendre son titre dans les Champion Stakes où se présente un certain Frankel, qui fait à cette occasion ses adieux à la compétition. Très attendu, le match entre le brave roturier et le prince anglais donne lieu à une formidable lutte. Si Frankel l'emporte sans discussion, Cirrus des Aigles lui oppose une belle résistance  : en terminant à moins de deux longueurs, il restera comme l'un de ses plus valeureux adversaires et se voit crédité d'un rating de 131, la deuxième meilleure valeur mondiale de l'année.

Blessé durant l'hiver, Cirrus des Aigles est toutefois maintenu à l'entraînement en 2013, mais effectue sa rentrée seulement fin juin dans le Grand Prix de Saint-Cloud, où après huit mois d'absence, il ne peut faire mieux que cinquième. Moins en verve cette année après sa longue blessure, il enchaîne par une quatrième place dans les King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes, et s'incline à nouveau dans le Prix Gontaut-Biron (Gr.3) et le Grand Prix de Deauville avant de renouer avec le succès dans La Coupe de Maisons-Laffitte, un groupe 3, pour la cinquantième sortie de son extraordinaire carrière. Il confirme son retour au premier plan en octobre en remportant très brillamment et pour la troisième fois le Prix Dollar, en prélude à une nouvelle tentative dans les Champion Stakes, où il s'élance dans la peau du favori. Pour sa troisième tentative dans la grande épreuve anglaise, il doit s'incliner après une superbe lutte face à Farhh, champion à la carrière compliquée par de nombreuses blessures et qui fut lui aussi un valeureux opposant à Frankel en 2012. Sa dernière sortie de l'année a lieu à Hong Kong, dans la Hong Kong Cup, une épreuve qui ne lui a jamais vraiment réussi. Il doit s'y contenter de la troisieme place.

En 2014, à 8 ans, Cirrus des Aigles ne semble toujours pas décidé à quitter la scène. Il effectue une rentrée en demi-teinte en mars, mais prouve dès sa course suivante qu'il est encore compétitif au plus haut niveau en étant devancé que par la championne japonaise Gentildonna (la seule double lauréate de Japan Cup de l'histoire) à l'arrivée du Dubaï Sheema Classic. Plutôt qu'un nouveau déplacement à l'étranger, l'entourage de "Cirrus" choisit Longchamp pour sa sortie suivante, et le Prix Ganay, théâtre de la rentrée de la phénoménale Trêve, invaincue et lauréate d'un exceptionnel Prix de l'Arc de Triomphe. Les deux champions se livrent une lutte farouche tout au long de la ligne droite, et c'est Cirrus des Aigles qui sort vainqueur de ce duel au sommet, et, en infligeant sa première défaite au meilleur cheval du monde, Trêve, accroche bien plus qu'un nouveau groupe 1 à son palmarès. Dans une forme exceptionnelle en ce printemps, il enchaîne par deux faciles victoires en groupe 1, en remportant le Prix d'Ispahan et la Coronation Cup à Epsom.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Accessits[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Complètement atypique pour un cheval de haut niveau, le pedigree de Cirrus des Aigles est une anomalie dans l'histoire des courses, surtout au regard de la trajectoire rocambolesque de son père. Even Top (lui-même issu d'un reproducteur très modeste, plutôt performant en obstacles qu'en plat), est un parfait inconnu au haras, bien qu'il fut un élément de très bonne valeur sur les pistes, où il fut 2e des 2000 Guinées et 3e des Lockinge Stakes en 1997. Mais c'est seulement en 2001 qu'il fait son apparition en Irlande comme étalon d'obstacles : nul ne sait vraiment ce qui est advenu de lui pendant quatre ans. Pas vraiment performant dans cet exercice, il est pourtant acquis par un Irlandais qui l'installe en France en 2004, à quelques centaines d'euros la saillie. Il n'aura que huit produits cette année-là. Et guère plus les saisons suivantes, au cours desquelles il va errer de haras en haras, avant d'être vendu en 2008 par l'État et de mourir en 2009, dans l'indifférence totale, au moment où Cirrus des Aigles commence à faire parler de lui.
Côté maternel, "Cirrus" ne compte guère plus de références puisqu'il faut remonter au niveau de la quatrième mère pour trouver des chevaux de valeurs (dans les années 80).


Origines de Cirrus des Aigles
Père
Even Top (IRE)
1993
Topanoora
1987
Ahonoora Lorenzaccio
Helen Nichols
Topping Girl Sea Hawk
Round Eye
Skevena
1983
Niniski Nijinsky II
Virginia Hills
Skhiza Targowice
Anticlea
Mère
Taille de Guepe (FR)
1999
Septieme Ciel
1987
Seattle Slew Bold Reasoning
My Charmer
Maximova Green Dancer
Baracala
Roots
1992
Funambule Lyphard
Sonoma
Ruma Rheffic
Runnello