Chypriotes turcs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les zones de peuplement en 1970 et en 1998, d'après Marie-Pierre Richarte, La partition de Chypre: étude géopolitique, Univ. Paris IV, 1998.

Les Chypriotes turcs ((tr) : Kıbrıs Türkleri ou Kıbrıslı Turkler, (he) : Τουρκοκύπριοι) constituent la communauté du Nord de l'île de Chypre. Elle représente 22 % de la population de l'île (contre 18 % avant 1974). La « Kıbrıslı Türkler anlam ayrım » ("communauté nationale chypriote turque") comprend les Chypriotes turcophones (installés sur l'île depuis sa conquête par l'Empire ottoman en 1573, et regroupés en 1974 dans la partie nord de l'île), les Turcs d'Anatolie (installés au nord de l'île depuis sa conquête par la Turquie en 1974), et aussi les minorités arabes ou caucasiennes musulmanes de Chypre. Cette communauté ethnolinguistique, turcophone, possède son propre dialecte : le turc chypriote, bien qu'aujourd'hui dépassé en nombre de locuteurs par le turc anatolien des colons arrivés après 1974. Le terme de Chypriotes turcs est parfois utilisé pour désigner explicitement les Chypriotes turcophones vivant sur l'île depuis 1573, par opposition aux migrants turcs qui se sont installés depuis l'occupation turque de Chypre. Un grand nombre de Chypriotes turcs réside, aujourd'hui, dans la partie Nord de l'île : la République turque de Chypre du Nord, mais une importante diaspora a également émigré au Royaume-Uni.

Parmi les personnalités d'origine chypriote turque, on compte Fatih Terim, Leon Osman, Fazıl Küçük, Alparslan Türkeş, Hussein Chalayan, Tracey Emin et Rauf Raif Denktaş.

Le drapeau des Chypriotes turcs.

Répartition[modifier | modifier le code]

On dénombrerait près de 1 000 000 Chypriotes turcs répartis comme suit :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]