Chypriotes grecs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les zones de peuplement en 1970 et en 1998, d'après Marie-Pierre Richarte, La partition de Chypre: étude géopolitique, Univ. Paris IV, 1998. Le bleu désigne les Chypriotes grecs.

Les Chypriotes grecs ((he) : Ελληνοκύπριοι, Ellinokýprioi) constituent une des deux communautés ethnolinguistiques de l'île de Chypre : celle qui est majoritaire.

Origines[modifier | modifier le code]

L'île, que les anciens Égyptiens nommaient « Alachia », les anciens Assyriens « Iatnana » et les Phéniciens « Enkomi », était dès l'Antiquité au carrefour d'importants courants commerciaux, assimilant au fil des siècles différentes cultures provenant de la Crète minoenne, de la Grèce mycénienne et de tout le pourtour du Bassin Levantin ; son nom de « Kupros » ("Κύπρος") signifie cuivre, en référence aux importants gisements de ce métal, qui assurèrent sa renommée et sa prospérité[1]. La communauté ethnolinguistique grecque de l'île s'est formée par l'hellénisation de ces populations à partir de la période hellénistique, la langue grecque et plus tard (à partir du IVe siècle) le christianisme orthodoxe devenant ses deux principaux traits identitaires.

Définition[modifier | modifier le code]

Le drapeau des Chypriotes grecs.

Actuellement la communauté Chypriote grecque représente 77 % de la population de l'île (contre 82 % avant 1974) et possède son propre dialecte : le « grec chypriote ». Une importante diaspora est présente à Londres et dans d'autres pays anglophones. Selon la Constitution de 1960, le terme de « grec chypriote » ne désigne pas seulement les Chypriotes grecs autochtones mais aussi les minorités formant avec ceux-ci l'« Ελληνική Κυπριακή εθνική κοινωνία » ("communauté nationale chypriote grecque") : Arabes de confession maronite, Arméniens, catholiques d'origines diverses. Cette définition élargie comprend en fait tous les chrétiens de l'île, tandis que les musulmans de diverses origines forment la « Kıbrıs Türkleri » ou « Kıbrıslı Türkler anlam ayrım » ("communauté nationale chypriote turque") qui comprend les Chypriotes turcs (installés sur l'île depuis sa conquête par l'Empire ottoman en 1573), les minorités arabes ou caucasiennes musulmanes et les Turcs d'Anatolie (installés au nord de l'île depuis son occupation par la Turquie en 1974).

Répartition[modifier | modifier le code]

On dénombrerait[2] près de 1 090 455 Chypriotes grecs répartis comme suit :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]