Charles Dieupart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles (ou François) Dieupart est un musicien (claveciniste et violoniste) d'origine française, né probablement à Paris, vers 1667 et mort à Londres vers 1740.

On ne connaît pas les détails de la jeunesse et de la formation de Dieupart, ni la raison de son émigration en Angleterre où il est présent en 1704. Connaisseur de la musique italienne et admirateur de Corelli, il a été en Angleterre un musicien apprécié de la haute société, notamment comme violoniste, et a participé au développement et à la diffusion de la musique et de l'opéra italien dans ce pays. Il a connu, à la fin de sa vie, l'indigence et une certaine déchéance sociale.

Il a publié vers 1701 à Amsterdam un remarquable recueil de six suites pour le clavecin joignant l'esthétique italienne à la tradition française. Ces suites sont de structure très homogène, comprennent chacune 7 pièces, dans le même ordre et débutent, non par un prélude, mais par une ouverture solennelle « à la française », c'est-à-dire dans le style de Lully, à deux ou trois mouvements, lent pointé-fugato-reprise. Ces suites peuvent aussi être jouées par un petit ensemble instrumental, et les deux versions parurent à la même époque.

Ce recueil, largement diffusé en Europe a probablement inspiré Nicolas Siret dont le premier livre adopte l'ouverture comme pièce initiale - disposition exceptionnelle chez les Français - et surtout Johann Sebastian Bach dans ses Suites anglaises : on y retrouve en effet des thèmes musicaux très proches, une structure formelle comparable (et différente de celle adoptée dans ses Suites françaises) ; le titre lui-même pourrait provenir du séjour anglais de Dieupart.

Six suites de clavecin[modifier | modifier le code]

  • Première suite (La Majeur)

Ouverture - Allemande - Courante - Sarabande - Gavotte - Menuet - Gigue

  • Deuxième suite (Ré Majeur)

Ouverture - Allemande - Courante - Sarabande - Gavotte - Passepied - Gigue

  • Troisième suite (si mineur)

Ouverture - Allemande - Courante - Sarabande - Gavotte - Menuet - Gigue

  • Quatrième suite (mi mineur)

Ouverture - Allemande - Courante - Sarabande - Gavotte - Menuet - Gigue

  • Cinquième suite (Fa Majeur)

Ouverture - Allemande - Courante - Sarabande - Gavotte - Menuet - Gigue

  • Sixième suite (fa mineur)

Ouverture - Allemande - Courante - Sarabande - Gavotte - Menuet - Gigue

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • 6 Sonates pour flûte à bec et basse continue (Londres, 1717)
  • environ 30 Airs entre 1729 et 1731, dans The Musical Miscellany
  • Select Lessons for Harpsichord or Spinett (Walsh, Londres)
  • Concerto à 5 pour violon, cordes et basse continue
  • Concerto à 5 pour hautbois, cordes et basse continue en la majeur
  • Concerto à 5 pour flûte, cordes et basse continue en la mineur
  • 2 Concertos grossos
  • 2 Concertos pour deux chœurs en mi mineur, en si bémol majeur
  • Concerto pour trompette, deux hautbois et basse continue en si mineur

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Partitions gratuites[modifier | modifier le code]

  • Partitions gratuites de Charles Dieupart dans le Werner Icking Music Archive (WIMA)