Cercola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cercola
Nom sicilien Cèrcula
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Campania.svg Campanie 
Province Provincia di Napoli-Stemma.svg Naples 
Maire Pasquale Tammaro
2011-
Code postal 80040
Code ISTAT 063026
Code cadastral C495
Préfixe tel. 081
Démographie
Gentilé Cercolesi
Population 19 336 hab. (31 décembre 2010[1])
Densité 5 226 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 52′ 00″ N 14° 21′ 00″ E / 40.86667, 14.3540° 52′ 00″ Nord 14° 21′ 00″ Est / 40.86667, 14.35  
Altitude Min. 75 m – Max. 75 m
Superficie 370 ha = 3,7 km2
Divers
Saint patron Saint Janvier
Fête patronale 19 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Cercola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Cercola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Cercola
Liens
Site web http://www.comune.cercola.na.it/

Cercola (Cercola, en napolitain) est une commune italienne de la province de Naples, dans la région de Campanie, en Italie.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2010, la population s'élève à 19 336 habitants. La densité de population est 5 200 habitants.km-2. La ville compte 5 951 ménages.

Évolution démographique
1861 1871 1881 1901 1911 1921 1931 1936 1951
1 756 1 881 2 287 3 236 3 545 4 042 5 115 5 593 7 351
1961 1971 1981 1991 2001 2004 2007 2009 2010
8 420 10 827 13 945 16 901 18 876 19 232[2] 19 190[3] 19 177 19 336[1],[2]

Référence : ISTAT.

Au 31 décembre 2009, la population de Cercola compte officiellement 185 étrangers, venant de 35 pays, dont 64 citoyens de l'Union européenne et 73 citoyens d'Ukraine[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cercola fait partie de l'ancien royaume de Naples, avant d'appartenir à la couronne d'Aragon. Elle est, ensuite, dans le royaume des Deux Siciles, avant de devenir une commune du royaume d'Italie.

La première mention de la municipalité date du XVIIIe siècle :

« Ville distante de Naples d'environ 4 milles, habitée par environ ... personnes, située dans un endroit plat. Le territoire est très sablonneux et ses vins sont médiocres. Les fruits y sont savoureux. On y voit de belles maisons, que se sont faites construire les messieurs napolitains, où ils passent l'automne et le printemps[5],[6]. »

Durant la domination des Bourbons, marquée par la construction du palais royal de Portici et de nombreuses villas le long du Mille d'or, des fermes et des résidences, appréciées pour leur beauté, apparaissent dans le territoire de Cercola. Les nobles et les bourgeois napolitains y passent leurs vacances. Tout cela fait de cette région un important centre de commerce agricole.

On n'a, cependant, des informations sur l'urbanisation de Cercola au XIXe siècle qu'à partir de 1872, lorsque la lave volcanique, provenant d'une éruption du Vésuve, détruit la ville de Massa di Somma. L'administration est alors transférée au village de Cercula, qui doit son nom à une célèbre auberge située à l'ombre d'un vieux chêne. La municipalité s'établit définitivement à cet endroit, en raison des difficultés liées à la restauration de l'ancien emplacement et des pressions exercées par le maire Domenico Riccardi et par le sénateur Enrico Pessina.

Par la suite, un décret royal du 13 août 1877 autorise à changer le nom de Massa di Somma en celui de Cercola. Une fois reconstruit le village de Massa di Somma, celui-ci devient un hameau de Cercola, jusqu'à son élévation au rang de municipalité indépendante, en 1988.

En octobre 1980, le tremblement de terre de l'Irpinia endommage gravement la ville. Cercola fait l'objet de nombreux travaux en liaison avec la ville de Naples.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Cercola occupe une superficie de 3,7 km2. Elle se situe sur les pentes du Vésuve, à une altitude de 75 m au-dessus du niveau de la mer, à environ 9 km à l'est de Naples et environ 195 km au sud de Rome. Elle constitue une aire urbaine unique avec l'ancienne commune de Ponticelli, qui est englobée, en 1927, dans la municipalité de Naples.

La ville est classée en zone de sismicité moyenne (sismicité 2).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont Massa di Somma, Naples, Pollena Trocchia, San Sebastiano al Vesuvio et Volla.

Rose des vents Volla Volla Sant'Anastasia Rose des vents
Naples N Pollena Trocchia
O    Cercola    E
S
Naples San Sebastiano al Vesuvio Massa di Somma

Référence : ViaMichelin[7].

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Cercola (40 ° 52 ′ 00 ″ N, 14 ° 21 ′ 00 ″ E , 75 mètres)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) 3 3 6 8 8 5
Température maximale moyenne (°C) 12 12 15 17 16 12
Source : Cercola Tourisme - Vacances à Cercola, Italie - TripAdvisor[8]


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Cercola est principalement basée sur l'agriculture, mais la proximité de la zone de chalandise de Naples entraîne une part croissante de l'industrie dans l'économie.

Culture[modifier | modifier le code]

La commune de Cercola possède une bibliothèque[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a et b Au 31 décembre.
  3. Au 1er avril.
  4. [1].
  5. (it) Dictionnaire géographique raisonné du royaume de Naples [« Dizionario geografico ragionato del Regno di Napoli »],‎ 1797 (lire en ligne), « Cercola ».
  6. « Villa distante da Napoli miglia 4 incirca, abitata da circa … individui, situata in luogo piano. Il territorio è molto arenoso, e i suoi vini sono mediocri. I frutti vi riescono saporosi. Vi si veggono delle belle casine, fattesi fabbricare da signori Napoletani, ove vanno a diporto nell'autunno, e nella primavera. ».
  7. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées R4.
  8. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées R3.
  9. Home.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]