Cartographie des nuages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cartographie (homonymie).
Cartographie des nuages
Auteur David Mitchell
Version originale
Titre original Cloud Atlas
Éditeur original Sceptre
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Date de parution originale 2004
ISBN original 0-340-82277-5
Version française
Traducteur Manuel Berri
Éditeur L'Olivier[1]
Date de parution 3 mai 2007
Couverture Cédric Scandella
Nombre de pages 672
ISBN 978-2879294858

Cartographie des nuages (titre original : Cloud Atlas) est le troisième roman du Britannique David Mitchell, paru pour la première fois en 2004.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le journal de la traversée du Pacifique d'Adam Ewing (The Pacific Journal of Adam Ewing)[modifier | modifier le code]

Dans les îles Chatham en 1849, Adam Ewing, jeune et naïf homme de loi, voyage vers San Francisco, via Honolulu, sur un voilier dont le clandestin qui fuit l'esclavage est le dernier des Morioris. Son peuple a été décimé à cause des Anglais qui débarquèrent sur leur île les féroces Maori. Mais soudainement, Adam est rongé par un parasite attaquant le cerveau et son journal s'interrompt subitement...

Lettres de Zedelghem (Letters from Zedelghem)[modifier | modifier le code]

À Zedelghem, près de Bruges, en 1931. Robert Frobisher est jeune musicien vaniteux. Il écrit à son vieil ami et amant Rufus Sixsmith. Robert travaille pour un célèbre compositeur invalide : il écrit la musique que le musicien a en tête. Robert apprend à son contact tout en écrivant sa propre œuvre, Cartographie des nuages. Il découvre également le récit incomplet d'Adam Ewing.

Demi-vies, la première enquête de Luisa Rey (Half-Lives: The First Luisa Rey Mystery)[modifier | modifier le code]

À Buenas Yerbas en Californie, en 1975. Luisa Rey, une jeune journaliste, enquête sur un rapport défavorable à la construction d'une centrale nucléaire. Tous ceux qui veulent mettre la main dessus disparaissent.
Après une fête, elle se retrouve coincée dans un ascenseur avec Rufus Sixsmith (le destinataire des lettres dans l'histoire précédente). Sixsmith est maintenant un scientifique âgé et travaille pour la centrale nucléaire dans l'île Swannekke, qu'il pense non sécurisée. Mais il est assassiné peu de temps après. Luisa apprend alors que les hommes d'affaires responsables de la centrale veulent dissimuler les dangers et éliminer les dénonciateurs potentiels. Dans la chambre d'hôtel de Sixsmith, Luisa tombe sur certaines des lettres de Robert Frobisher écrites à son amant-ami Sixsmith. Elle devient si fascinée par le compositeur qu'elle commande son seul travail publié, le sextette Cartographie des nuages. Cependant, un tueur l'a suivie et pousse sa voiture - et le rapport incriminant de Sixsmith - du haut d'un pont.

L'Épouvantable Calvaire de Timothy Cavendish (The Ghastly Ordeal of Timothy Cavendish)[modifier | modifier le code]

En Grande-Bretagne, de nos jours. Timothy Cavendish, un éditeur littéraire de 65 ans, fuit les frères de son gangster de client. Son propre frère, exaspéré par ses demandes incessantes d'argent, le fait « interner » dans une maison de retraite. Timothy mentionne brièvement qu'il lit un manuscrit intitulé ''Demi-vies, la première enquête de Luisa Rey (Half-Lives: The First Luisa Rey Mystery), qui ne l'impressionne pas tellement.

L'Oraison de Sonmi-451 (An Orison of Sonmi~451)[modifier | modifier le code]

En Corée, dans un futur dystopique. Tout est régi par des corporations consuméristes qui désignent les objets par des marques : un ordinateur est un sony, une voiture une ford, un film un disney, une chaussure une nike, etc. Dans un entretien avec un Archiviste, Sonmi-451 se raconte. « Factaire » dans un fast-food appelé Papa Song's, elle est un clone à la nourriture chimiquement contrôlée, abolissant la mémoire et empêchant la compréhension du système. Elle deviendra une « Âme » le jour de sa douzième étoile et vivra alors parmi les sang-purs. Ses capacités intellectuelles font d'elle un prodige. Cela lui permet d'échapper à son destin et de comprendre l'esclavage dont elle est victime. Elle répond donc aux questions d'un Archiviste avant de se rendre au Phare, où elle sera exécutée, pour avoir voulu fuir sa destinée. Elle se rappelle par ailleurs avoir vu un vieux film intitulé L'Épouvantable Calvaire de Timothy Cavendish.

La Croisée d'Sloosha pis tout c'qu'a suivi (Sloosha's Crossin' an' Ev'rythin' After)[modifier | modifier le code]

À Hawaï, dans un futur post-cataclysmique, le vieux Zachry raconte sa jeunesse. Sur Big Island, il a vécu dans un groupe primitif après une catastrophe énorme. Les hommes se sont organisés en tribus, mais sont régulièrement assaillies par des hordes barbares. Arrive alors une ethnologue issue du dernier bastion de civilisation, venue étudier les coutumes locales...

L'Oraison de Sonmi-451 (An Orison of Sonmi~451) - 2e partie[modifier | modifier le code]

Sonmi apprend la vérité sur Nea So Copros : les factaires ne sont pas libérés après avoir purgé leur temps de travail, mais ils sont tués et recyclés en nourriture et en nouveaux factaires. Pour encourager les rebelles, elle écrit un déclaration abolitionniste qui dit la vérité sur leur société et appelle à la révolte. Elle est alors arrêtée et doit raconter son histoire à l'archiviste. Elle lui révèle qu'elle sait que tout ce qui lui est arrivé était en fait initié par le gouvernement, afin de créer une figure ennemie artificielle pour encourager l'oppression des factaires par les sangs-purs. Elle croit que ses déclarations seront source d'inspiration quand même. Son dernier souhait avant d'être exécutée est de finir de regarder le film sur Timothy Cavendish commencé avant.

L'épouvantable calvaire de Timothy Cavendish (The Ghastly Ordeal of Timothy Cavendish) - 2e partie[modifier | modifier le code]

Demi-vies, la première enquête de Luisa Rey (Half-Lives: The First Luisa Rey Mystery) - 2e partie[modifier | modifier le code]

Lettres de Zedelghem (Letters from Zedelghem) - 2e partie[modifier | modifier le code]

Le journal de la traversée du Pacifique d'Adam Ewing (The Pacific Journal of Adam Ewing) - 2e partie[modifier | modifier le code]

Quatrième de couverture[modifier | modifier le code]

Édition française L'Olivier, mai 2007 

« Adam Ewing est un homme de loi américain, embarqué à bord d'une goélette partie de Nouvelle-Zélande et faisant route vers San Francisco, sa ville natale. Il n'a rien à voir avec Robert Frobisher, lequel, un siècle plus tard, se met au service d'un compositeur génial pour échapper à ses créanciers. Ni l'un ni l'autre ne peuvent connaître Luisa Rey, une journaliste d'investigation sur la piste d'un complot nucléaire, dans la Californie des années 70. Ou Sonmi~451, un clone condamné à mort par un État situé dans le futur. Pourtant, si l'espace et le temps les séparent, tous ces êtres participent d'un destin commun, dont la signification se révèle peu à peu.
Chaque vie est l'écho d'une autre et revient sans cesse, telle une phrase musicale qui se répéterait au fil d'innombrables variations. Comme Écrits fantômes (2004), Cartographie des nuages invite le lecteur à plonger dans un des univers romanesques les plus singuliers du XXIe siècle.
Né en 1969 en Grande-Bretagne, David Mitchell a enseigné pendant huit ans au Japon avant de revenir s'installer en Angleterre. Lauréat de nombreux prix littéraires, il a été trois fois finaliste du Booker Prize. Salué dès ses débuts par A.S. Byatt, il est considéré comme l'un des principaux romanciers anglais contemporains[1]. »

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cloud Atlas.

Andy et Lana Wachowski et Tom Tykwer adaptent le roman pour le film Cloud Atlas sorti en 2012. Tom Hanks, Hugo Weaving, Halle Berry, Jim Sturgess, Doona Bae, Susan Sarandon, Hugh Grant et Ben Whishaw y incarnent chacun des rôles multiples.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cartographie des nuages édition L'Olivier - NooSFere