Cana (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cana.
Cana
(ar) قـانـا
Administration
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Sud-Liban
District Tyr
Géographie
Coordonnées 33° 12′ 33″ N 35° 17′ 58″ E / 33.209124, 35.29938333° 12′ 33″ Nord 35° 17′ 58″ Est / 33.209124, 35.299383  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Liban (administrative)

Voir la carte administrative du Liban
City locator 14.svg
Cana

Géolocalisation sur la carte : Liban (relief)

Voir la carte topographique du Liban
City locator 14.svg
Cana

Cana, Qana ou Canaa (en arabe : qānā, قـانـا) est une petite localité qui se trouve dans le Liban du Sud non loin de Tyr.

La ville a été le terrain de nombreux combats entre le Hezbollah et l'armée israélienne.

Le 18 avril 1996, au cours de l'opération Raisins de la colère, elle a été le lieu d'un drame, quand l'aviation israélienne bombarda le Sud-Liban. La population de Canaa, terrorisée, se mit à l'abri dans un camp sous contrôle de la FINUL. Cent six personnes, en majorité des femmes et des enfants périrent dans un camp de l'ONU. Un cimetière et un monument commémorent cette tragédie.

Le 30 juillet 2006, au cours de nouveaux affrontements entre Israël et le Hezbollah, le bombardement d'un bâtiment abritant des réfugiés causa la mort d'au moins cinquante-six personnes, dont trente-sept enfants. Le 2 août, l'hopital de Tyr annonce que le bilan de ce bombardement est de 28 morts.

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de Cana est jumelée avec les villes suivantes:

Voir aussi[modifier | modifier le code]