Camille Urso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Camille Urso.

Camille Urso, née le à Nantes et morte le à New York, est une violoniste française. Elle fut la première femme admise au Conservatoire de musique de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Camille Urso naquit au sein d'une famille de musiciens et de chanteurs. Son père, Salvator Urso, d'origine italienne, était flûtiste au théâtre Graslin de Nantes et organiste à l'église Sainte-Croix de Nantes ; sa mère, Émilie Gérouard, était chanteuse au sein du chœur de cette même église.

Dès l'âge de cinq ans, la petite Camille rêve d'apprendre à jouer du violon. Ses parents la présentent à Félix Simon, Premier violon de l'orchestre de Nantes. Après une année de labeur, d'exercices, de répétitions et d'entraînements au maniement de l'instrument, le maître est étonné des qualités exceptionnelles de cette talentueuse jeune musicienne ; Félix Simon propose au directeur du Conservatoire de musique de Paris, le compositeur Daniel-François-Esprit Auber, de prendre Camille Urso comme élève. Auber s'oppose catégoriquement à cette demande inconcevable à cette époque qui n'a encore jamais vue de filles inscrites dans aucun conservatoire de musique. Pendant plusieurs mois, le père de Camille et son professeur vont harceler le directeur du Conservatoire, pour qu'il puisse au moins écouter une audition de cette jeune fille. Monsieur Auber finit par céder et permettre à Camille de se présenter devant le prochain jury d'admission, mais tout en sachant que son inscription au Conservatoire sera exclue.

Le jour des auditions de l'année 1851, 70 garçons et une fille se présentèrent devant le jury, composé d'éminentes personnalités de la musique, assises autour du directeur Daniel-François-Esprit Auber. Parmi celles-ci, les compositeurs italiens Michele Enrico Carafa et Gioachino Rossini et le Premier violon du roi, Delphin Alard. Camille Urso dut jouer le 4e Concerto de Pierre Rode, avec accompagnement pour violon, deuxième violon et violoncelle. Ce fut un triomphe et la jeune candidate fut acceptée à l'unanimité comme élève au Conservatoire de Paris. Camille Urso venait d'ouvrir le Conservatoire de musique aux femmes. Elle devint l'élève du violoniste Joseph Massart, puis du compositeur Jules Massenet.

En 1854, diplômée du Conservatoire de Paris à l'âge de douze ans, Camille Urso participa à une tournée de concerts en France, en Suisse et en Allemagne.

En 1857, Camille Urso embarqua pour les États-Unis. Elle joua devant l'orchestre philharmonique de New York et continua cette tournée américaine et canadienne avec les cantatrices italienne Marietta Alboni et franco-allemande Henriette Sontag. La tournée passa par Boston, Philadelphie et Nashville où elle épousa un pianiste anglais, Georges Taylor, qui décédera quelques années plus tard. Après cette tournée triomphale, elle revint en France et reprit son travail au Conservatoire de Paris.

En 1862, Camille Urso repartit pour l'Amérique. Elle épousa Frederic Luere, directeur du Redpath Lyceum Bureau de New York. Elle participa, sous le patronyme de "Camilla Urso", à d'autres tournées à travers les États-Unis à la tête de la "Camilla Urso's Concert Company", ainsi qu'à l'étranger, notamment en Australie et en Afrique du Sud.

Camille Urso se fixa enfin à New York en 1895 et y mourut le . Son corps repose au cimetière de Greenwood à Brooklyn.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.O. Turgeon, Biographie de Camille Urso, éditions Plinguet et Laplante, Montréal, 1865

Liens externes[modifier | modifier le code]