Caleb Mwangangi Ndiku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caleb Ndiku Portail athlétisme
Caleb Mwangangi Ndiku Sopot 2014.jpg
Caleb Ndiku lors des championnats du monde en salle 2014.
Informations
Disciplines Courses de fond
Nationalité Drapeau : Kenya Kényan
Naissance 9 octobre 1992 (22 ans)
Lieu Machakos
Palmarès
Championnats du monde en salle 1 - -
Championnats d'Afrique 2 - -
Jeux africains 1 - -

Caleb Mwangangi Ndiku (né le 9 octobre 1992 à Machakos) est un athlète kényan spécialiste du demi-fond et du fond.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un lanceur de javelot, David Ndiku, il préféra courir, d'abord le cross. Il est second à Bressanone en 2009, remporte le titre de champion du monde junior de cross à Bydgoszcz en 2010 et celui de champion du monde junior du 1 500 m à Moncton en 3 min 37 s 30 (PB). Il remporte la médaille d'or aux Jeux africains à Maputo en 2011.

En début de saison 2014, Caleb Ndiku remporte la médaille d'or du 3 000 m lors des championnats du monde en salle de Sopot, en Pologne, en devançant l'Américain Bernard Lagat et l'Éthiopien Dejen Gebremeskel[1]. Vainqueur en juin du 5 000 m de la Prefontaine Classic, à Eugene en 13 min 1 s 71, il établit la meilleure performance mondiale de l'année sur 3 000 m lors du meeting d'Ostrava en min 31 s 66[2]. Il participe fin juillet 2014 aux Jeux du Commonwealth, à Glasgow en Écosse. Il y décroche la médaille d'or du 5 000 m, en 13 min 12 s 07, devant son compatriote Isiah Koech et le Néo-zélandais Zane Robertson[3]. Deux semaines plus tard, lors des championnats d'Afrique de Marrakech, il remporte le titre du 5 000 m, devant Isaiah Koech, et signe son deuxième succès dans cette compétition après son titre sur 1 500 m en 2012[4]. Le 21 août, lors du DN Galan 2014 de Stockholm, il descend pour la première fois de sa carrière sous les treize minutes au 5 000 m en portant son record personnel à 12 min 59 s 17. Il termine néanmoins troisième de l'épreuve derrière Muktar Edris et Thomas Longosiwa. Le 28 août, il remporte le 5 000 m du Weltklasse Zurich, avant-dernière étape de la Ligue de diamant 2014, et termine premier du classement général de l'épreuve[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Performance
2009 Championnats du monde cadets Bressanone 2e 1 500 m min 38 s 42
2010 Championnats du monde de cross Bydgoszcz 1er Individuel junior
Championnats du monde juniors Moncton 1er 1 500 m min 37 s 30
2011 Jeux africains Maputo 1er 1 500 m min 39 s 12
2012 Championnats d'Afrique Porto-Novo 1er 1 500 m min 35 s 71
2014 Championnats du monde en salle Sopot 1er 3 000 m 7 min 54 s 94
Jeux du Commonwealth Glasgow 1er 5 000 m 13 min 12 s 07
Championnats d'Afrique Marrakech 1er 5 000 m 13 min 34 s 27
Ligue de diamant 1er 3 000 m / 5 000 m détails
Coupe continentale Marrakech 1re 3 000 m 7 min 52 s 64

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
1 500 m min 29 s 50 Monaco 19 juillet 2013
3 000 m min 30 s 99 Stockholm 17 août 2012
5 000 m 12 min 59 s 17 Stockholm 21 août 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Simon Turnbull, « Report: men's 3000m final – Sopot 2014 », sur iaaf.org,‎ 9 mars 2014
  2. (en) Bob Ramsak, « Seven world leads and five meeting records in Ostrava – IAAF World Challenge », sur iaaf.org,‎ 17 juin 2014
  3. (en) Chris Broadbent, « Commonwealth Games begin with two gold medals for Kenya », sur iaaf.org,‎ 27 juillet 2014
  4. (en) Jon Mulkeen, « Souleiman, Ndiku and Ahoure among winners on final day of African Championships », sur iaaf.org,‎ 14 août 2014
  5. « Le 5 000m pour Ndiku », sur lequipe.fr,‎ 28 août 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]