Brendan McFarlane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brendan McFarlane (1986)

Brendan McFarlane, né en 1951, est un activiste républicain nord-irlandais.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

D’origine catholique, il grandit dans le quartier d’Ardoyne, au nord de Belfast. À l’âge de 17 ans, il intégra un séminaire au pays-de-Galles pour devenir prêtre.

L’année suivante, peu après le début du conflit nord-irlandais, il rejoint l’IRA provisoire.

Activités terroristes et condamnation[modifier | modifier le code]

En 1976, McFarlane est condamné à la prison à vie pour l’attentat du Bayardo à la rue d’Aberdeen, dans un quartier protestant de Belfast, qui tua cinq personne et en blessa soixante.

En 1978, déguisé en prêtre, il tenta de s’évader de la prison de Maze où il était incarcéré. Après l’échec de son projet, son statut de catégorie spéciale lui fut retiré et il rejoint le mouvement du Dirty protest. C’est à cette époque que ses codétenus lui donnèrent le surnom de Bik, en raison des notes qu’il prenait méticuleusement à chaque réunion au sein de la prison.

Il était officier commandant de l’IRA provisoire lors de la grève de la faim de 1981, qui vit mourir dix détenus. Lorsque Bobby Sands le désigna comme son successeur en mars 1981, ce dernier lui aurait donné comme justification “Parce que tu me laisseras mourir”. McFarlane déclara plus tard que cette année fut la pire de sa vie.

En 1983, il commanda l’évasion de la prison du Maze, au cours de laquelle 38 prisonnier républicains prirent la fuite. Il séquestra une famille dans une ferme près de Dromore et y vola quelques effets, dont une carte et un compas. Il franchit ensuite la frontière avec la République d’Irlande avec ceux de ses compagnons d’évasions qui n’avaient pas été recapturés immédiatement.

Enlèvement de Don Tidey[modifier | modifier le code]

McFarlane est soupçonné d’avoir participé à la prise en otage de Don Tidey, directeur d’un supermarché, en décembre 1983, alors qu’il amenait sa fille à l’école. Quelques jours plus tard, une photo de Tidey en détention fut adressée à Associated British Foods, accompagnée d’une demande de rançon de 5 millions de livres irlandaises. Les quatre ravisseurs furent finalement localisés à Ballinamore et Tidey fut libéré le 16 décembre. Un aspirant policier et un soldat irlandais moururent pendant l’opération mais McFarlane et ses complices parvinrent à s’échapper.

Le 16 janvier 1986, McFarlane fut capturé aux Pays-Bas, en même temps que Gerry Kelly, et fut extradé vers l’Irlande du Nord où il retourna en prison. Il bénéficia d’une libération conditionnelle en 1997. Il était, depuis 1993, le plus ancien prisonnier du Maze.

En 1998, les autorités irlandaises l’accusèrent formellement d’avoir pris part à la prise d’otage. McFarlane contesta les charges et releva que plusieurs pièces à convictions avaient été perdues. Maintes fois repoussé, le procès eut finalement lieu en juin 2008 et se solda par un non-lieu.

Activités récentes[modifier | modifier le code]

McFarlane fit partie de la délégation de l’IRA, qui rencontra la brigade d’Armagh Sud de l’IRA provisoire en août 2004 pour négocier la proposition de Gerry Adams de rendre les armes pour accélérer le processus de partage du pouvoir avec les républicains.

Il est membre du Coiste na n-Iarchimí, le “Comité des anciens prisonniers”, une organisation chargée d’assister les anciens prisonniers républicains.

Il a déclaré être solidaire du mouvement nationaliste basque et dit considérer les prisonniers membres de l’ETA comme étant engagés dans une lutte légitime similaire à celles des républicains irlandais.