Bouquetin d'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bouquetin ibérique

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Capra pyrenaica

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Artiodactyla
Famille Bovidae
Sous-famille Caprinae
Genre Capra

Nom binominal

Capra pyrenaica
Schinz, 1838

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé
Capra pyrenaica

Statut de conservation UICN

( CD )
CD  : Conservation Dependent
(appellation d’avant 2001)

Capra pyrenaica hispanica

Statut de conservation UICN

( EX )
EX  : Éteint
Capra pyrenaica pyrenaica

Statut de conservation UICN

( VU )
VU D2 : Vulnérable
Capra pyrenaica victoriae

Le bouquetin ibérique ou bouquetin d'Espagne (Capra pyrenaica)[1], regroupe quatre sous-espèces dont le bouquetin des Pyrénées. Cette espèce fait partie du genre Capra, comme entre autres, le bouquetin des Alpes (Capra ibex).

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Des cornes en forme de lyre chez les mâles et une robe souvent soulignée de noir (dos, pattes) font partie de ses caractéristiques les plus reconnaissables.

Biotope[modifier | modifier le code]

Distribution du Bouquetin d'Espagne en 2008.

Anciennement présent sur le versant français des Pyrénées, en Andorre, en Espagne et au Portugal, le bouquetin ibérique subsiste de nos jours en Espagne et au nord du Portugal[2],[3]. Les populations de cette espèce occupent des habitats très variés, tous caractérisés par la présence d'escarpements rocheux : depuis le bord de mer en Andalousie, à moins de 200 mètres d'altitude, jusqu'aux plus hautes montagnes de la péninsule à plus de 3 000 mètres d’altitude (Sierra Nevada, Sierra de Gredos). C'est que si les différentes populations sont aujourd'hui isolées, elles formaient un continuum relatif par le passé.

Menaces et conservation[modifier | modifier le code]

Parmi les quatre sous-espèces, deux ont disparu. Capra pyrenaica ssp. lusitanica a disparu au cours du XIXe siècle et Capra pyrenaica ssp. pyrenaica a disparu des Pyrénées à la fin du XXe siècle peut-être à cause de la surexploitation cynégétique, de la compétition avec d’autres ongulés sauvages ou domestiques ou aussi du fait de conditions adverses liées au climat ou aux parasites[2]. Le dernier bouquetin des Pyrénées connu, une femelle, a été retrouvé mort le 6 janvier 2000, le crâne fracassé par la chute d'un arbre[4],[5]. Un nombre restreint de bouquetins de cette sous-espèce a en effet survécu dans le parc national d'Ordesa y Monte Perdido (versant espagnol des Pyrénées), dont la création en 1918 devait justement les sauvegarder. Des projets de réintroduction à partir d'autres populations de bouquetin ibérique sont actuellement à l'étude sur les versants français et espagnol.

En 2002, la population totale de la péninsule ibérique était estimée à 50 000 individus, soit une très forte augmentation depuis le début des années 1990, quand la population était estimée à 7 900 individus[6].

Capra pyrenaica a été protégé en France, d'où il avait disparu en 1910, depuis septembre 2012, en vue de sa réintroduction[7]. Ainsi, du 10 juillet au 10 octobre 2014, ont été effectués dans les Pyrénées françaises, à Cauterets et au cirque de Cagateille, 5 lâchers de bouquetins provenant de la sierra de La Pedriza dans le Parc national de Guadarrama près de Madrid, avec un total de 42 individus, dont 19 femelles[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sarasa M, Alasaad S, Pérez JM, 2012. Common names of species, the curious case of Capra pyrenaica and the concomitant steps towards the 'wild-to-domestic' transformation of a flagship species and its vernacular names. Biodiversity and Conservation 21:1-12.
  2. a et b Pérez JM, Granados JE, Soriguer RC, Fandos P, Márquez FJ, Crampe JP, 2002. Distribution, status and conservation problems of the Spanish Ibex, Capra pyrenaica (Mammalia : Artiodactyla). Mammal Review 32:26-39.
  3. Moço G, Guerreiro M, Ferreira AF, Rebelo A, Loureiro A, Petrucci-Fonseca F, Perez JM, 2006. The ibex Capra pyrenaica returns to its former Portuguese range. Oryx 40:351-354.
  4. Union internationale pour la conservation de la nature, « Capra pyrenaica ssp. pyrenaica ; Liste rouge 2006 des espèces menacées » (consulté le 12 juin 2007)
  5. BBC News, « Clone plan for extinct goat »,‎ 11 janvier 2000 (consulté le 12 juin 2007).
  6. Référence UICN : espèce Capra pyrenaica Schinz, 1838 (en)
  7. « Arrêté du 15 septembre 2012 modifiant l'arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des mammifères terrestres protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection », sur Légifrance,‎ 2012-09-15 (consulté le 11 octobre 2012)
  8. 5ème lâcher de bouquetins ibériques dans les Pyrénées françaises, Emmanuelle Gayet, 09/10/2014, blog de France 3 Midi-Pyrénées