Bataille de Wytyczno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Wytyczno
Le cimetière militaire polonais de Wytyczno en 2012.
Le cimetière militaire polonais de Wytyczno en 2012.
Informations générales
Date 1er octobre 1939
Lieu Wytyczno près de Włodawa, Pologne
Issue Victoire soviétique
Belligérants
Drapeau de l'URSS Union soviétique Drapeau de la Pologne Pologne
Commandants
inconnu Wilhelm Orlik-Rückemann
Forces en présence
1 200 hommes
200 canons
70 chars
2 000 hommes du Korpus Ochrony Pogranicza (KOP)
13 canons
Pertes
80 tués
102 blessés
4 chars détruits
200 tués
467 blessés
Seconde Guerre mondiale
Batailles
Campagne de Pologne :

Ultimatum allemand · Ordre de bataille · Opération Himmler · Plan Pékin · Plan Worek · Bataille de la baie de Dantzig · Défense de la poste centrale de Dantzig · Bataille de Westerplatte · Bataille de Grudziądz · Bataille de Mokra · Bataille de Węgierska Górka · Charge de Krojanty · Bataille de la forêt de Tuchola · Bataille de Borowa Góra · Bataille de Wizna · Bataille de la Bzura · Bataille de Hel · Bataille de Jarosław · Bataille de Brest-Litovsk · Tête de pont roumaine · Invasion soviétique · Bataille de Lwów · Bataille de Modlin · Bataille de Tomaszów Lubelski · Bataille de Krasnobród · Bataille de Wilno · Siège de Varsovie · Bataille de Szack · Bataille de Wytyczno · Bataille de Kock

Coordonnées 51° 26′ N 23° 16′ E / 51.4333, 23.266751° 26′ Nord 23° 16′ Est / 51.4333, 23.2667  

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Wytyczno.

La bataille de Wytyczno se déroule le 1er octobre 1939 pendant l'invasion soviétique de la Pologne entre le Korpus Ochrony Pogranicza (KOP) du général Wilhelm Orlik-Rückemann et l'Armée rouge pour le contrôle du village de Wytyczno près de Włodawa en Pologne.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Après la bataille de Szack le 28 septembre, les forces polonaises traversent le Bug et établissent des positions défensives. Bien que largement victorieux dans la plupart des combats contre les Soviétiques, le KOP est réduit à seulement 3 000 hommes et manque d'équipement lourd ainsi que de munitions. De plus, la plupart de ses soldats avaient été contraint de traverser une grande partie de la Pologne suite à l'invasion soviétique, faisant 500 km en 2 semaines.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Après avoir traversé la route de Włodawa-Trawniki dans la nuit du 1er octobre, les Polonais sont attaqués par les chars de la 45e division de fusiliers soviétique. Les canons anti-chars polonais Bofors 37 mm font feu à courte portée, détruisant 4 T-26 et forçant les troupes soviétiques à se retirer.

Peu après l'aube, les Soviétiques contre-attaquent, cette fois-ci avec la majorité des unités de la 45e division, lançant un assaut frontal sur le village de Wytyczno. Toutefois, les tabors polonais avaient installé des unités d'artillerie dans la forêt environnante, leur permettant de maintenir leurs positions.

La lutte pour le contrôle du village continue, avec de lourdes pertes dans les deux camps. À 9h du matin l'artillerie polonaise de 75 mm ne dispose plus que 60 obus et les obusiers plus que de 10. Pour diminuer la pression exercée par l'ennemi sur les positions polonaises, le général Wilhelm Orlik-Rückemann ordonne au bataillon de Polésie d'attaquer le flanc gauche. Cependant, les soldats étaient trop fatigués pour commencer l'assaut et la plupart d'entre eux ont refusé d'exécuter l'ordre. Le commandant du régiment Sarny, le colonel Nikodem Sulik, indique que les défenses polonaises faiblissent d'heure en heure. À 10h30 un conseil de guerre polonais a eu lieu et il est décidé de diviser les unités polonaises en plusieurs détachements et de percer en direction du Samodzielna Grupa Operacyjna Polesie combattant à proximité. À midi, les Polonais se replient vers les forêts. La plupart d'entre eux viennent renforcer le SGOP, tandis que le général Orlik-Rückemann parvient à s'exiler vers la Grande-Bretagne à travers la Lituanie et la Suède.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Après la chute de la République populaire de Pologne et du communisme en 1989, un monument est érigé à Wytyczno afin de de commémorer les combats qui y ont eu lieu. En 1998, l'ambassadeur américain en Pologne, Daniel Fried, a visité le monument et a exprimé son respect aux soldats polonais qui se sont battus à Wytyczno.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pl) Czesław Grzelak, Szack - Wytyczno 1939. Varsovie, Bellona, 1993. (ISBN 83-11-09324-5).
  • (pl) Karol Liszewski, Wojna polsko-sowiecka 1939. Varsovie, Neriton, 1986. p. 520. (ISBN 83-86842-02-4).
  • (pl) Jerzy Łojek, Agresja 17 września. Varsovie, Most, 1985. p. 71.
  • (en) Stanley S. Seidner, Marshal Edward Śmigły-Rydz Rydz and the Defense of Poland. New York, 1978. p. 287.