Bataille de Forts Jackson et Saint Philip

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Forts Jackson and St. Philip
Bataille de Forts Jackson and St. Philip
Bataille de Forts Jackson and St. Philip
Informations générales
Date 16 avril28 avril 1862
Lieu Mississippi, entre Head of Passes et La Nouvelle-Orléans
Issue Victoire de l'Union
Belligérants
US flag 34 stars.svg
États-Unis
CSA FLAG 4.3.1861-21.5.1861.svg
États confédérés
Commandants
David Farragut Johnson Kelly Duncan
Pertes
186 (37 tués, 149 blessés) 782 (non fiable)
Guerre de Sécession
Batailles
Fort Sumter - 1ère Bull Run - Shiloh - Sept Jours - 2nd Bull Run - Antietam - Fredericksburg - Stones River - Chancellorsville - Gettysburg - Vicksburg - Chickamauga - Chattanooga - Wilderness - Spotsylvania
Coordonnées 29° 21′ 26″ N 89° 27′ 34″ O / 29.3573, -89.459429° 21′ 26″ Nord 89° 27′ 34″ Ouest / 29.3573, -89.4594  

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Forts Jackson et Saint Philip.

Géolocalisation sur la carte : Louisiane

(Voir situation sur carte : Louisiane)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Forts Jackson et Saint Philip.

La bataille des forts Jackson et Saint Philip se déroula entre le 16 avril et le 28 avril 1862, durant la guerre de Sécession. Elle fut décisive pour le contrôle de La Nouvelle-Orléans. Les deux forts confédérés sur le Mississippi, au sud de la ville, furent attaqués par la marine de l'Union. Une fois ces forts tombés, plus rien ne pouvaient empêcher l'avancée vers La Nouvelle-Orléans, la plus grande ville confédérée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :