Bartolo di Fredi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La mort de Marie, Montalcino
San Nicola di Bari con le tre fanciulle, couvent San Lucchese de Poggibonsi
Sant'Andrea condotto al martirio, couvent San Lucchese de Poggibonsi
Trône de grâce à Chambéry.

Bartolo di Fredi ou Manfredi De Battilori (Sienne, 1330 - Massa, 26 janvier 1410) est un peintre de l'école siennoise de la période gothique du Trecento.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'atelier de Bartolo di Fredi était réputé à Sienne et dans sa région. Son style est marqué par le rejet des figures concrètes liées à Pietro Lorenzetti pour favoriser à la place, des compositions décoratives plus plates dans la façon de Simone Martini et de Duccio. Il a combiné un esprit d'imagination avec les détails anecdotiques et pour cela est réputé pour avoir été un illustrateur fécond.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses œuvres sont dispersées dans les musées du monde entier : le Honolulu Academy of Arts, le Los Angeles County Museum of Art, le musée du Louvre, le Metropolitan Museum of Art, le Musée des Beaux-Arts de Chambéry (France), le Musée du Petit Palais (Avignon, France), le Museo Civico e Diocesano d'Arte Sacra (Montalcino, Italie), le Museum of Fine Arts, Boston and l'University of Virginia Art Museum.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Enzo Carli, Bartolo di Fredi a Paganico (Quaderni d'arte, 1.)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]