Balle passée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au baseball, une balle passée (en anglais passed ball) est une action commise involontairement par un receveur qui est incapable de saisir un tir de son lanceur, et qui permet donc à un ou plusieurs coureurs de l'équipe adverse d'avancer sur les sentiers.

Une balle passée est débitée au receveur lorsque celui-ci n'a pu maîtriser une balle qu'il aurait dû attraper ; par conséquent, cette statistique est différente du mauvais lancer, qui est quant à lui débité au lanceur. Les deux situations peuvent être confondues. C'est le marqueur officiel qui tranche généralement entre le terme à utiliser pour décrire ce jeu.

Bien que, techniquement, une balle passée soit une erreur de la défensive, elle n'est pas comptée comme une erreur dans les statistiques du match.

Lorsqu'un coureur marque un point en vertu d'une balle passée, un point non-mérité est porté à la fiche du lanceur.

Un coureur qui avance d'un but lors d'une balle passée n'est pas crédité d'un but volé, à moins qu'il ne tente d'avancer de plus d'un but, ou que le receveur ait le temps d'effectuer un relais pour tenter de le retirer avant qu'il n'atteigne la base.

Un frappeur peut avancer au premier but même s'il est retiré au bâton lorsqu'il y a balle passée. Par exemple, s'il sans toucher la balle pour une troisième prise, ou si le receveur échappe le tir que l'arbitre au marbre vient d'appeler comme prise, il peut courir jusqu'au premier coussin. S'il y est sauf, il sera sur les sentiers malgré tout et la manche se poursuivra sans que le retrait soit enregistré contre l'équipe à l'attaque, provoquant un jeu appelé « troisième prise non attrapée ».

À l'instar du mauvais lancer, les balles passées peuvent être plus fréquentes dans un match impliquant un lanceur de balle papillon, lancer rare à la trajectoire notoirement imprévisible. Pour en réduire l'incidence, les lanceurs de balle papillon ont généralement un receveur attitré qui est plus à l'aise avec ce genre de lancer et qui utilise parfois un gant de baseball spécial, mais règlementaire, s'apparentant à un gant de joueur de premier but ou à un gant de softball[1].

Records de la Ligue majeure de baseball[modifier | modifier le code]

Pop Snyder, receveur du 19e siècle qui a commis le plus de balles passées dans l'histoire des Ligues majeures de baseball.
Miguel Olivo, meneur pour les balles passées parmi les joueurs actifs en 2013 dans la MLB.
Plus de balles passées en carrière
Rang Receveur Nombre Saisons
1 Pop Snyder 763 1873-1891
2 Silver Flint 639 1875-1889
3 Doc Bushong 553 1884-1912
4 Deacon White 505 1871-1890
5 Deacon McGuire 500 1875-1890
Plus de balles passées en carrière
(après 1950)
Rang Receveur Nombre Saisons
48 Lance Parrish 192 1977-1995
51 Ted Simmons 182 1968-1988
62 Benito Santiago 157 1986-2005
73 Jorge Posada 142 1995-2011
80 Gus Triandos 138 1953-1965
Plus de balles passées en une saison
Rang Receveur Équipe Nombre Saison
1 Rudy Kemmler Buckeyes de Columbus 114 1883
2 Chris Fulmer Orioles de Baltimore 113 1886
3 Ed Whiting Orioles de Baltimore 105 1882
4 Pop Snyder Red Stockings de Boston 99 1881
4 Mike Hines Beaneaters de Boston 99 1883
Plus de balles passées en une saison (après 1950)
Rang Receveur Équipe Nombre Saison
203 Geno Petralli Rangers du Texas 35 1987
221 J. C. Martin White Sox de Chicago 33 1965
251 Gus Triandos Orioles de Baltimore 28 1959
251 Ted Simmons Cardinals de Saint-Louis 28 1975
251 Earl Williams Braves d'Atlanta 28 1972
Plus de balles passées chez les joueurs actifs (après 2012)
Rang Receveur Nombre Première saison
1 Miguel Olivo 99 2002
2 A. J. Pierzynski 81 1998
3 Ramón Hernández 78 1999
4 Rod Barajas 54 1999
4 Yadier Molina 54 2004

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Catching R.A. Dickey's knuckleball a challenge for NL catchers, C. Trent Rosecrans, CBS Sports, 9 juillet 2012.

Lien externe[modifier | modifier le code]