Rod Barajas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Rod Barajas Baseball pictogram.svg
Rod Barajas on June 12, 2012.jpg
Agent libre
Receveur
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
25 septembre 1999
Statistiques de joueur (1999-2012)
Moyenne au bâton ,235
Circuits 136
Points produits 480
Équipes

Rodrigo Richard Barajas (né le 5 septembre 1975 à Ontario, Californie, États-Unis) est un receveur des Ligues majeures de baseball. Il est présentement agent libre.

Barajas, qui a porté les couleurs de sept équipes depuis le début de sa carrière en 1999, a remporté la Série mondiale 2001 avec les Diamondbacks.

De descendance mexicaine, Barajas s'est aligné avec l'équipe du Mexique pour l'édition 2009 de la Classique mondiale de baseball[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Rod Barajas signe en 1996 son premier contrat professionnel, avec les Diamondbacks de l'Arizona, une équipe qui doit joindre les rangs de la Ligue nationale de baseball au printemps 1998.

Le receveur joue son premier match dans le baseball majeur le 25 septembre 1999 pour l'Arizona, dans une rencontre face à San Francisco. Le 27 septembre, il marque son premier point en carrière et obtient son premier coup sûr, réussi aux dépens de Brian Bohanon des Rockies du Colorado[2]. Au dernier match de la saison régulière, Barajas claque son premier coup de circuit dans les grandes ligues, contre Heath Murray des Padres de San Diego le 3 octobre[3].

Barajas passe l'année 2000 presque entièrement en ligue mineure, ne jouant que cinq parties pour Arizona. En 2001, il est employé dans 51 parties par les Diamondbacks, avec qui il participe aux séries éliminatoires. Il dispute deux parties en Série mondiale 2001. Dans le cinquième match de la série, il produit l'un des deux points de son équipe en frappant un circuit en solo contre le lanceur des Yankees de New York, Mike Mussina[4]. Les Diamondbacks perdent cette rencontre mais remportent leur première finale en sept parties, permettant à Barajas d'obtenir une bague de champion de la Série mondiale.

Le receveur demeure avec les Diamondbacks comme substitut à sa position jusqu'en 2003, après quoi il signe comme agent libre avec les Rangers du Texas. Il a la chance d'être utilisé un peu plus souvent avec cette équipe. En 2004, il frappe 15 circuits. En 2005, i l améliore ce sommet personnel en en claquant 21, en plus de produire 60 points.

Il retourne dans la Ligue nationale pour une saison avec les Phillies de Philadelphie en 2007. Après cette unique année avec l'équipe, où il est le substitut de Carlos Ruiz, il s'entend pour un contrat avec les Blue Jays de Toronto. Il joue pour l'équipe canadienne deux saisons. C'est durant la saison 2009 qu'il voit le plus d'action dans sa carrière, apparaissant dans 125 parties. Jamais reconnu pour ses talents en offensive, Barajas frappe néanmoins 19 longues balles en plus d'atteindre de nouveaux records personnels de 97 coups sûrs et 71 points produits.

En 2009, il participe à la Classique mondiale de baseball avec l'équipe du Mexique et frappe trois coups sûrs en six présences au bâton lors des deux matchs auquel il prend part[5].

Il rejoint les Mets de New York comme agent libre en février 2010. Il ne complète pas la saison avec eux puisque, soumis au ballottage, il est réclamé le 22 août par les Dodgers de Los Angeles[6]. Il frappe 16 circuits en 98 matchs en 2011 pour les Dodgers.

En novembre 2011, Barajas signe un contrat d'un an et une année d'option avec les Pirates de Pittsburgh[7]. Il connaît une mauvaise saison à l'attaque avec une moyenne au bâton de ,206 en 104 matchs et ne brille guère en défensive en n'arrêtant que six coureurs adverses en 99 tentatives de vol de but[8]. Son contrat n'est pas renouvelé par les Pirates.

En février 2013, il signe un contrat des ligues mineures avec la première équipe pour laquelle il a joué dans les majeures, les Diamondbacks de l'Arizona[9]. Ceux-ci le libèrent le 25 mars, à quelques jours du début de la saison[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) World Baseball Classic: Rosters, site de la Classique mondiale de baseball. Consulté le 23 août 2010.
  2. (en) Sommaire du match Colorado-Arizona du 27 septembre 1999, baseball-reference.com.
  3. (en) Sommaire du match San Diego-Arizona du 3 octobre 1999, baseball-reference.com.
  4. (en) Sommaire du match Arizona-New York du 1er novembre 2001, retrosheet.org.
  5. (en) WBC: Mexico: Statistics, site de la Classique mondiale de baseball. Consulté le 23 août 2010.
  6. (en) Transactions, MLB.com, août 2010.
  7. (en) Pirates, Barajas agree to one-year deal, Jenifer Langosch / MLB.com, 10 novembre 2011.
  8. (en) The Truth About Rod Barajas, Jeff Sullivan, FanGraphs, 25 janvier 2013.
  9. (en) Diamondbacks sign catcher Rod Barajas, Aaron Gleeman, NBC Sports, 8 février 2013.
  10. (en) Diamondbacks release veteran catcher Rod Barajas, Associated Press, 25 mars 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]