Baguenaudier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Baguenaudier (Colutea arborescens), aussi appelé Baguenaudier arborescent ou Arbre à vessies, est un arbrisseau de la famille des Fabacées (ou Légumineuses) qui se caractérise par ses fruits nommés "baguenaudes", gousses brun rougeâtre qui enflent à maturité et deviennent translucides. D'où le nom populaire d'Arbre à vessies qui lui est parfois donné.

Les fleurs, jaunes, sont papilionacées. On distingue deux sous-espèces :

  • subsp. arborescens
  • subsp. gallica

Description[modifier | modifier le code]

Arbrisseau très ramifié, pouvant atteindre trois mètres, généralement plus petit (0,5 à 1 m).

Les feuilles caduques imparipennées comportant de sept à treize folioles ovales ou elliptiques à nombreuses nervures.

Fleurs groupées en petits racèmes (rarement plus de cinq fleurs par inflorescence). Petit calice tubulé à cinq dents. Corolle jaune papilionacée, avec un étendard largement déployé, portant souvent à sa base deux taches à contour brunâtre. Courtes ailes entourant une carène en bec ascendant.

Les fruits sont des gousses de 5 à 7 cm, qui enflent et deviennent translucides à maturité, passant du vert jaunâtre au brun-rouge.

Cet arbre se marcotte naturellement facilement.

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Arbrisseau assez courant dans les garrigues méditerranéennes (sol calcaire), surtout à l'étage collinéen, présent également en montagne jusqu'à 1500 mètres. Il est plus rare dans le reste de l'Europe occidentale et de la France, où on peut le rencontrer sur les coteaux ensoleillés de l'Est, du Massif central et du Centre. Ailleurs, il est naturalisé ou subspontané.

  • Floraison : mai à juillet
  • Pollinisation : entomogame
  • Dissémination : barochore

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les graines ont des vertus purgatives qui lui valent aussi le nom de séné bâtard.

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

Le mot « baguenaudier » vient du provençal baganaudo, dérivé du latin baca, baie.

Le verbe « baguenauder » signifie « S'amuser à des choses vaines et frivoles » en référence aux enfants qui s'amusent à éclater des baguenaudes. Ce verbe deviendra mystérieux et populaire avec la chanson de la publicité pour le fromage Belle des champs de Richard Gotainer en 1982 : Tu baguenaudes dans les pâturages...

Le jeu du baguenaudier est un casse-tête inventé par Jérôme Cardan[1] ; le mathématicien Édouard Lucas lui a consacré une étude détaillée dans ses Récréations Mathématiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cardan, De la Subtilité, livre XV (1521)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]