Grappe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Racème)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la signification informatique du mot "grappe", voir Grappe (informatique).
Page d'aide sur les redirections Pour la signification textile du mot "grappe", voir Grappe (textile).
Schéma de la grappe

En botanique, la grappe (de l'ancien français crape, « agrafe », de l'ancien bas francique *krappa, « crochet »), appelée aussi racème (du latin racemus, « raisin »), est une inflorescence simple, c'est-à-dire un ensemble de fleurs disposées selon un certain ordre sur un axe commun.

C'est une inflorescence indéfinie, dans laquelle l'axe principal se termine par un bourgeon végétatif (non floral), à croissance potentiellement indéfinie, et des bourgeons floraux latéraux, dont le développement est proportionnel à leur âge, les fleurs étant portées par des pédoncules latéraux simples. La floraison commence par les fleurs de la base et se poursuit vers le sommet (ordre acropète), donnant à la grappe la forme caractéristique d'une pyramide. De ce fait, il est fréquent de trouver sur une même grappe, comme sur beaucoup d'inflorescences, tous les stades d'évolution de la fleur, des boutons en formation au sommet, des fleurs épanouies au milieu et des fruits déjà mûrs à la base.

La disposition des fleurs sur la tige suit les règles de la phyllotaxie, les angles de divergence étant les mêmes que ceux rencontrés pour la disposition des feuilles et des rameaux secondaires. Cette disposition est, dans le cas général, multilatérale. On peut rencontrer des grappes unilatérales : (le muguet de mai), ou bilatérales : (Genre Lathyrus, les gesses).

Grappes pendantes de fleurs de glycine

Dans le langage courant, la grappe évoque plutôt un fruit composé de petites baies, et en tout premier lieu celui de la vigne, le raisin. En réalité, d'un point de vue botanique, l'inflorescence de la vigne est un thyrse, c'est-à-dire une grappe de cymes (donc une inflorescence composée). La grappe de raisin dépourvue de ses grains s'appelle la rafle[1].

Exemple d'inflorescences en grappe : les glycines, le robinier.

La grappe peut se trouver dans des inflorescences composées, dont la panicule, qui est une grappe de grappes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Guillot, La planète fleurs, Éditions Quae,‎ 2010, p. 38

Voir aussi[modifier | modifier le code]