Bagheria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bagheria
Villa Palagonia : les monstres du mur d'enceinte
Villa Palagonia : les monstres du mur d'enceinte
Nom sicilien Baarìa
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Sicily (revised).svg Sicile 
Province Palerme 
Code postal 90011
Code ISTAT 082006
Code cadastral A546
Préfixe tel. 091
Démographie
Gentilé bagheresi
Population 56 336 hab. (31-12-2010[1])
Densité 1 943 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 05′ 00″ N 13° 30′ 00″ E / 38.08333, 13.5 ()38° 05′ 00″ Nord 13° 30′ 00″ Est / 38.08333, 13.5 ()  
Altitude Min. 76 m – Max. 76 m
Superficie 2 900 ha = 29 km2
Divers
Saint patron San Giuseppe
Fête patronale 19 mars
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sicile

Voir sur la carte administrative de Sicile
City locator 14.svg
Bagheria

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Bagheria

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Bagheria
Liens
Site web http://www.comune.bagheria.pa.it/

Bagheria (Baarìa en sicilien) est une ville de la province de Palerme, en Sicile (Italie). Sa population s'élevait à 54 257 habitants en 2012.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bagheria se situe sur le littoral à 15 km à l'est de Palerme.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'étymologie du nom « Bagheria » proviendrait du terme phénicien Bayharia, qui signifie « terrain en pente vers la mer », ou de l'arabe Bab al-Gerib, « porte du vent ».

En 1658, Giuseppe Branciforti, prince de Butera et ancien vice-roi de Sicile, s'installa à cet endroit et édifia une grande villa. Au début du XVIIIe siècle, d'autres aristocrates siciliens l'imitèrent et construisirent à Bagheria des résidences typiques du baroque sicilien, pour s'y reposer de la vie de Palerme. En 1769, l'un des descendants du prince de Butera réorganisa l'ancien village en une ville baroque à l'urbanisme rigoureusement planifié, ce qui en fit une villégiature à la mode, volontiers visitée par les voyageurs du Grand Tour au cours des XVIIIe et XIXe siècles, tels Johann Wolfgang von Goethe ou Karl Friedrich Schinkel.

Les villas[modifier | modifier le code]

La plus célèbre est la Villa Palagonia, propriété des princes Gravina di Palagonia, construite en 1715 par l'architecte Tommaso Napoli et appelée la « villa des Monstres » en raison des statues de pierre qui ornent le jardin et le sommet du mur d'enceinte. Renommée pour la complexité de son escalier extérieur à double volée de marches, ses façades incurvées, ses marbres d'intérieur et son salon au plafond de miroirs brisés, elle a été restaurée et est ouverte au public.

La plupart des autres résidences sont aujourd'hui en ruine ou dans un état précaire. Outre la plus ancienne, la Villa Butera (1658), on citera la Villa Valguarnera (œuvre de Tommaso Napoli, conçue à partir de 1713), la Villa Trabia, la Villa Cattolica, attribuée à Tommaso Napoli et abritant désormais le musée communal Renato Guttuso, où sont exposées de nombreuses œuvres de ce peintre mais aussi celles d'autres artistes comme Pellitteri, ainsi que la Villa Cutò, la Villa San Cataldo, la Villa Villarosa (1790, œuvre de Giuseppe Venanzio Marvuglia), la Villa Spedalotto (1784-1793), la Villa Sant'Isidoro, la Villa Ramacca, la Villa San Marco, la Villa Filangeri, la Villa Campofranco, la Villa Serradifalco et la Villa Larderia (attribuée à Tomaso Napoli).

Coutumes locales[modifier | modifier le code]

Saint Joseph, saint patron de la ville, est fêté par l'Église catholique romaine le 19 mars, mais il est l'objet d'une cérémonie solennelle le premier dimanche du mois d'août. Les fêtes religieuses, accompagnées de spectacles publics, se déroulent durant toute la semaine qui précède ce dimanche et se terminent par un traditionnel feu d'artifice le soir du lundi.

Transports[modifier | modifier le code]

La ville de Bagheria dispose d'une gare ferroviaire très fréquentée par ceux qui vont quotidiennement à Palerme pour travailler et étudier. Elle est également connectée au réseau autoroutier sicilien par la sortie de l'A19 à l'intérieur de la zone urbaine. Une seconde sorte doit réduire les longs embouteillages dus à un accès unique.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
10 décembre 2001 28 mars 2006 Francesco Giuseppe Fricano    
27 juin 2006 en cours Biagio Sciortino Centro-Sinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameau[modifier | modifier le code]

Aspra

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Ficarazzi, Misilmeri, Santa Flavia

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « La villa Palagonia, Bagheria » in Caroline Holmes, Folies et fantaisies architecturales d'Europe (photographies de Nic Barlow, introduction de Tim Knox, traduit de l'anglais par Odile Menegaux), Citadelles & Mazenod, Paris, 2008, p. 71-75 (ISBN 978-2-85088-261-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]