Arturo Rawson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arturo Rawson

Arturo Rawson Corvalán (né le 4 juin 1885 à Santiago del Estero - mort à Buenos Aires le 8 octobre 1952) a été Président de facto de l'Argentine depuis le 4 juin 1943 au 7 juin 1943.

Né à Santiago del Estero, Rawson sortit diplômé du collège militaire en 1907. Il grimpa dans les rangs de la hiérarchie de l'armée argentine, et devint général. En 1943, Rawson était commandant en chef de la Cavalerie à Campo de Mayo. Le 3 juin 1943, il fut contacté par des membres du GOU (Groupe des Officiers Unis), groupe d'officiers de l'armée argentine projetant de prendre le pouvoir au gouvernement civil. C'étaient en fait de jeunes militaires de tendance fasciste, anticommuniste et catholique dont faisait partie le colonel Juan Perón. Le GOU, manquant de troupes pour opérer son coup d'État avec succès, savait que Rawson pourrait fournir les hommes nécessaires. Rawson, qui avait déjà projeté de destituer le gouvernement peu auparavant, contacté par le GOU, accepta leur plan.

Ainsi, le 4 juin, Rawson à la tête de 10000 hommes fit son entrée à Buenos Aires et liquida le gouvernement de Ramón Castillo. Le jour même, sans attendre, Rawson se déclara lui-même président. Cependant les choix de Rawson concernant les membres de son cabinet déplurent aux dirigeants du GOU, qui le forcèrent à démissionner le 7 juin.

Après sa démission, il fut nommé ambassadeur au Brésil, poste qu'il conserva jusqu'en 1944. En 1945, Rawson fut arrêté et traîné devant un tribunal militaire pour s'être opposé au président Edelmiro Julián Farrell, mais fut rapidement relaxé. En septembre 1951, Rawson soutint la tentative ratée du général José Benjamín Menéndez d'abattre le gouvernement de Juan Perón, ce pourquoi il fut temporairement emprisonné. Peu après, en 1952, Rawson mourut d'une attaque cardiaque à Buenos Aires.


Précédé par Arturo Rawson Suivi par
Ramón Castillo
Coat of arms of Argentina.svg
Président de la Nation argentine
Général Pedro Pablo Ramírez (de facto)