Armand Nompar de Caumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Caumont.
Armand Nompar de Caumont
Image illustrative de l'article Armand Nompar de Caumont

Naissance 1580
Décès 1675 (à 95 ans)
Château de La Force (détruit en 1793)
Origine Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Grade Maréchal de France
Autres fonctions Pair de France
Famille Famille de Caumont

Armand Nompar de Caumont, marquis puis 2e duc de La Force, comte de Mussidan, baron de Castelnau, et autres lieux, né vers 1580 et décédé le 16 décembre 1675 dans son château de La Force en Périgord, est un maréchal de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Armand de Caumont est le fils aîné de Jacques Nompar de Caumont, militaire huguenot puis 1er duc de La Force et maréchal de France, sous Louis XIII, et le petit-fils d'Armand de Gontaut-Biron, maréchal de France sous Henri III. Sa mère est Charlotte de Gontaut-Biron (1561-1635).

Vers 1600, il épouse Jeanne de La Rochefaton, dame de Saveilles. Ils ont deux enfants, Jacques, mort sans alliance en 1661, et Charlotte, femme du maréchal de Turenne, morte aussi sans prostérité.

Le 26 décembre 1610, il est capitaine des gardes du corps de Louis XIII[1].

Le 19 mars 1625, il devient maréchal de camp[2], fait les guerres d'Italie et réussit à capturer Saluces, Villefranche et Pancale. En Lorraine, il combat les Impériaux et remporte la bataille de Raon[3].

De 1632 à 1637, il est maître de la garde-robe du roi, fonction occupée avant lui par le malheureux comte de Chalais.

Il est présent aux sièges de Corbie (1636) et Fontarrabie (1638)[4].

Suite au décès de son père, il hérite du duché-pairie de La Force, et obtient le bâton de maréchal de France la même année le 29 août 1652.

Le peintre français Philippe de Champaigne a réalisé un portrait du duc de La Force à l'âge mûr, dont la date est inconnue[5].

Sans héritier mâle, il s'éteint dans le fief de sa famille en Périgord pendant l'hiver 1675-1676, et ses titres reviennent à son frère aîné Henri Nompar de Caumont.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ancestramil.fr/uploads/01_doc/terre/cavalerie/avant_1620/cies_gardes_du_corps_maison_du_roi_cavalerie.pdf
  2. La promotion des maréchaux de camp depuis la création de cette charge jusqu'en 1715, Claude Hérissant, 1763, p. 85
  3. Dictionnaire de la conversation et de la lecture inventaire raisonné, William Duckett, 1868, p. 52
  4. Histoire généalogique et chronologique des pairs de France, Anselme de Sainte-Marie, 1733, p. 576
  5. "Portrait du maréchal de La Force" - Wikimedia Commons

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Orn ext maréchal-duc et pair OSE.svg
Blason ville fr La-Force (Dordogne).svg

D'azur à trois léopards d'or