Archidiocèse de Pampelune et Tudela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 49′ 11″ N 1° 38′ 28″ O / 42.819703, -1.640992

Archidiocèse de Pampelune et Tudela
(es) Archidiócesis de Pamplona y Tudela
(eu) Iruñea eta Tuterako artxidiozesia
(la) Archidioecesis Pampilonensis et Tudelensis
Informations générales
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Affiliation Conférence épiscopale espagnole
Archevêque Mgr Francisco Pérez González
Langue(s) liturgique(s) espagnol
Superficie 10 421 km2
Création du diocèse Ve siècle
Élévation au rang d'archidiocèse 11 août 1956
Province ecclésiastique Pampelune et Tudela
Diocèses suffragants Calahorra et La Calzada-Logroño
Jaca
Saint-Sébastien
Adresse Plaza de Santa Maria la Real, 1
31001 Pamplona
Site officiel Site officiel
Statistiques
Population 578 210 hab.(2004)
Population catholique 573 386 hab.(2004)
Pourcentage de catholiques 99,2 %
Nombre de paroisses 739
Nombre de prêtres 779
Nombre de religieux 454
Nombre de religieuses 2 053
Notice sur hierarchy catholic : Consulter

L'archidiocèse de Pampelune et Tudela (en latin : archidioecesis Pampilonensis et Tudelensis ; en espagnol : archidiócesis de Pamplona y Tudela ; en basque : Iruñea eta Tuterako artxidiozesia) est une église particulière de l'Église catholique en Espagne.

Territoire[modifier | modifier le code]

L'archidiocèse de Pampelune et Tudela couvre la communauté autonome de Navarre.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Au 1er juin 2013[1], l'archidiocèse de Pampelune et Tudela est divisé en 738 paroisses (en espagnol : parroquia, au singulier), réparties entre les quinze archiprêtrés (arciprestazgo, au singulier) d'Aralar-Larraun, Baztán-Bidasoa, Corella, Estella-Viana, Lumbier, Pampelune-Barañáin (Pamplona-Barañáin), Pampelune-Berriozar (Pamplona-Berriozar), Pampelune-Egüés (Pamplona-Egüés), Pampelune-Monreal (Pamplona-Monreal), Pampelune-Zizur (Pamplona-Zizur), Pampelune-Zubiri (Pamplona-Zubiri), Pireneos, Solana Sur, Tafalla et Tudela.

Suffragants et province ecclésiastique[modifier | modifier le code]

Siège métropolitain, l'archidiocèse de Pampelune et Tudela a pour suffragants les trois diocèses de Calahorra et La Calzada-Logroño, Jaca et Saint-Sébastien. L'ensemble forme la province ecclésiastique de Pampelune.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1318, le diocèse de Pampelune devient suffragant de l'archidiocèse de Saragosse puis, en 1574, de celui de Burgos.

Par la bulle Ad universam agri du 27 mars 1783[2], le pape Pie VI érige le diocèse de Tudela. Il est suffragant de l'archidiocèse de Burgos.

À la suite du concordat de 1851, par la bulle Ad vicariam du 5 septembre 1851, le pape Pie IX unit le diocèse de Tudela à celui de Pampelune.

Par la bulle In celsissima du 8 septembre 1861[3], Pie IX érige le diocèse de Vitoria et y incorpore une partie de celui de Pampelune.

Par la constitution apostolique Decessorum Nostrorum du 11 août 1956[4], le pape Pie XII élève le diocèse de Pampelune au rang d'archidiocèse métropolitain.

Par la constitution apostolique Supremam exercentes du 11 août 1984[5], le pape Jean-Paul II rétabli le diocèse de Tudela et l'unit aeque principaliter à l'archidiocèse de Pampelune.

Cathédrales[modifier | modifier le code]

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption (en espagnol : catedral de la Asunción de Nuestra Señora) de Pampelune, dédiée à l'Assomption de sainte Marie, est la cathédrale de l'archidiocèse[6].

La cathédrale Très-Sainte-Marie-de-la-Solitude (catedral de María Santísima de la Soledad) de Tudela est la co-cathédrale de l'archidiocèse[7].

Ordinaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Parroquias de la diócesis de Pamplona y Tudela (consulté le 1er juin 2013)
  2. (la) La bulle Ad universam agri du 27 mars 1783, dans Bullarii romani continuatio, T. VI, part. II, Prato, 1848, pp. 1188-1198 (consulté le 1er juin 2013)
  3. (la) La constitution apostolique In celsissima du 8 septembre 1861, dans Pii IX Pontificis Maximi Acta, part. I, vol. III, Rome, 1864, pp. 262-280 (consulté le 1er juin 2013)
  4. (la) La constitution apostolique Decessorum Nostrorum du 11 août 1956, publiée aux Acta Apostolicae Sedis (ASS), vol. XLIX (1957), n° 3, pp. 121-123 (consulté le 1er juin 2013)
  5. (la) La constitution apostolique Supremam exercentes du 11 août 1984, publiée aux AAS, vol. LXXVI (1984), n° 12, pp. 1043-1044 (consulté le 1er juin 2013)
  6. (en) Catedral de la Asunción de Nuestra Señora (consulté le 1er juin 2013)
  7. (en) Catedral de María Santísima de la Soledad (consulté le 1er juin 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]