Annona cherimola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Chérimolier (Annona cherimola) — appelé Cherimoya, Chirimoya, ou Churimoya en Amérique du Sud — est un arbre de la famille des Annonaceae donnant un fruit nommé la chérimole, dont le goût est semblable à celui de la pomme cannelle, du cœur de bœuf et du corossol, provenant tous d'arbres du genre Annona.

Le nom de la plante provient d'un mot quechua, chirimuya, qui signifie « graines du froid » et indique que les graines sont capables de germer à de hautes altitudes.

Description[modifier | modifier le code]

Le Chérimolier est un arbuste de 2 à 7 mètres, au port buissonnant, souvent ramifié depuis la base. Les jeunes rameaux sont couverts d'un duvet rougeâtre.

Les feuilles entières, obovales-lancéolées, de 8 à 12 cm sur 4 à 6 cm, ont la face supérieure séricées puis glabre, et l'inférieure nettement veloutée.

Les fleurs, hermaphrodites et solitaires, portent 6 pétales charnus (en 2 cycles).

Les fruits sont subovoïdes, à pulpe blanche, les graines noires de 15 × 9 mm.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le Chérimolier est originaire de la cordillère des Andes, dans les hautes vallées du sud de l'Équateur et du nord du Pérou, et pousse à l'état sauvage à une altitude comprise entre 1 300 mètres et 2 600 mètres[1].

La culture[modifier | modifier le code]

La culture se fait au niveau mondial dans des zones de climat sub-tropical. Ainsi trouve-t-on cette plante par exemple à Madère, au Liban ou en Israël. Il y a de très grands vergers en Espagne.

Dans les régions où l'on a introduit ce fruit, la fécondation des fleurs est assistée. La raison réside dans le fait que le pollen vient à maturité un jour après le pistil. Les fruits murissent dans un délai de cinq à huit mois.

Exportation en Europe[modifier | modifier le code]

Son fruit fait partie des fruits qui peuvent être cueillis non mûrs (dit climactériques). Il peut être stocké et transporté en chambre froide plusieurs mois sans mûrir. Sa maturation n'interviendra que sur l'étal ou chez le client final. Une fois mûr, il est très sensible, car avec la maturité le fruit se ramollit.

Utilisation en cuisine[modifier | modifier le code]

Son fruit, la chérimole ou annone, est très bon mûr, et son goût varie suivant le degré de maturité aussi fortement qu'une banane. Néanmoins, on peut l'utiliser en association avec des fruits qui tranchent en couleurs et en goût comme la fraise, la framboise, ou la papaye. Au Chili, on en fait de la glace.

Le fruit met de 24 à 72 heures à passer d'un état très dur à un état mou, et cela va d'autant plus vite que la température ambiante est élevée (de 20 °C à 27 °C). Il se comporte un peu comme un avocat.

Propriétés nutritionelles[modifier | modifier le code]

La chérimole est composées à 75% d'eau. Son haut contenu en fibre en fait un laxatif naturel. Elle est également riche en vitamines C, sodium et potassium. Elle est recommandée pour les personnes souffrant d'hypertension artérielle, de problèmes cardiaques et de cholestérol.

Références[2][modifier | modifier le code]

  1. Cirad, Gret, France-MAE. 2009. Mémento de l'agronome. Montpellier, France : Cirad, 1691 p.
  2. « Quels sont les bienfaits de la chérimole », sur www.toutcomment.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Projet CHERLA (EU). Promotion des systèmes durables de production du chérimolier en Amérique latine au moyen de la caractérisation, la conservation et l'utilisation de la diversité du germplasme local.