Anne Fontaine (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anne Fontaine.

Anne Fontaine

Création 1993
Fondateurs Anne Fontaine
Siège social Drapeau de France Honfleur (France)
Direction Ari Zlotkin
Activité Prêt à porter féminin
et accessoires
Produits Chemisiers, sacs, gilets,
Effectif 450
(dont une cinquantaine à Honfleur)
Site web http://www.annefontaine.com
Chiffre d’affaires 110 millions de dollars[1]
La créatrice, Anne Fontaine
Première chemise Anne Fontaine

Anne Fontaine est une entreprise de prêt à porter et accessoires féminins essentiellement connue pour ses chemisiers blancs commercialisés avec des matières comme la soie, la dentelle, le lin, ou le coton, avec des formes et coupes variées, les doubles cols, les laçages, ainsi que de nombreux détails de finition.

Historique[modifier | modifier le code]

La fondatrice[modifier | modifier le code]

Anne Fontaine, de son vrai nom jamais usité d'Ana Fontaine[2], est née en 1971 d'une mère brésilienne et d'un père franco-allemand, à Rio de Janeiro. Elle réalise son premier modèle à l'âge de dix ans. Sept ans plus tard, elle part vivre six mois[3] dans la forêt amazonienne au nord-est du Brésil. À l'âge de 20 ans, elle s'installe à Paris où elle rencontre son mari Ari Zlotkin. L'entreprise familiale de confection de chemises de celui-ci étant en difficulté, ils décident de fonder la marque Anne Fontaine spécialisée dans les chemisiers, blancs[4],[5].

En parallèle de ses activité commerciales, Ana Fontaine s'engage dans des causes écologiques comme la protection des baleines, la promotion des énergies propres, mais surtout la protection de la forêt brésilienne Mata Atlântica dans l’état de Bahia avec la création à New York en octobre 2011 de la Fondation Anne Fontaine[6],[7], organisation non gouvernementale.

La marque[modifier | modifier le code]

La marque est fondée par sa créatrice éponyme et son mari en 1993, avec l'ouverture d'un premier point de vente à Paris dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés[2] l'année suivante, puis d'un réseau national, et enfin international par la suite ; une première ouverture a lieu à Boston, suivie de Tokyo en 1995[8], New York en 1997[1] ou la Chine en 2005, et de nouveau à Tokyo l'année suivante[9]. De nos jours, la marque Anne Fontaine dispose en propre d'une trentaine de points de vente en Europe, autant aux États-Unis, une quinzaine dans le reste du monde, et plus de 300 en multimarque. Certaines boutiques sont décorées par les architectes Andrée Putman[8],[10] ou Gabriel Kowalski[11].

En 2007, la marque de prêt à porter se diversifie avec la création d'une ligne d'accessoires[8].

Le siège et les studios de création sont situés à Honfleur[12] dans le Calvados, depuis 1998[4] et la marque réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 100 millions de dollars dont un tiers aux États-Unis[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Pascale Richard, « Anne Fontaine, une histoire cousue de fil blanc », Entreprendre, sur france-amerique.com,‎ 29 avril 2008 (consulté le 6 août 2012)
  2. a et b Leticia Constant, « Anne Fontaine: une femme, une couleur, une histoire », Archive, sur rfi.fr, Radio France,‎ 16 mars 2005 (consulté le 6 août 2012)
  3. Marion Géliot, « Anne Fontaine, créatrice », Interview, sur madame.lefigaro.fr, Le Figaro Madame,‎ 5 juin 2012 (consulté le 6 août 2012)
  4. a et b « Anne Fontaine, styliste inspirée par la nature », sur calvados-strategie.com,‎ janvier 2009 (consulté le 6 août 2012)
  5. Mylène Sultan, « Anne Fontaine : Une femme en organdi », Économie, sur lepoint.fr, Le Point,‎ 3 janvier 2003 (consulté le 6 août 2012)
  6. (en) (fr) « Fondation Anne Fontaine: L’art et la mode s’unissent pour sauver la forêt atlantique brésilienne », sur mygreenlifestyle.fr,‎ 6 mars 2012 (consulté le 6 août 2012)
  7. Corinne Jeammet, « La créatrice de chemises Anne Fontaine s’engage pour la forêt brésilienne », CultureBox, sur francetv.fr, France Télévisions,‎ 21 novembre 2011 (consulté le 6 août 2012)
  8. a, b et c « Anne Fontaine », Marques, sur ykone.com (consulté le 6 août 2012)
  9. « Anne Fontaine une styliste...mais pas seulement... », sur femwe.com, BC Médias,‎ 19 octobre 2008 (consulté le 6 août 2012)
  10. Stéphanie Santerre, « Anne Fontaine : de nouvelles adresses à son réseau », Marques, sur fashion-dailynews.com, Éditions Larivière,‎ 3 novembre 2010 (consulté le 3 août 2012)
  11. Céline Vautard, « Anne Fontaine s'offre un nouveau flagship parisien », Marques, sur fashion-dailynews.com, Éditions Larivière,‎ 28 juin 2012 (consulté le 3 août 2012)
  12. « Présentation », Vie économique, sur ville-honfleur.com, Mairie de Honfleur (consulté le 6 août 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article de presse[modifier | modifier le code]

  • Interview :, « La vie en vert d'Anne Fontaine », Elle, no 3441,‎ 9 décembre 2011, p. 202 (ISSN 0013-6298)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :