Animation limitée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'animation limitée est une technique d'animation cinématographique caractérisée par des personnages stylisés et des décors proches du non réalisme[1]. Elle a été développée à la fin des années 1940 par plusieurs studios d'animation américains afin de réduire leurs coûts de production. Elle est aussi appelée animation limitée UPA car elle fut popularisée par le studio United Productions of America au début des années 1950.

L'économie se fait surtout au niveau des décors quasiment absents ou réduits à quelques détails comme dans la série Bip Bip et Coyote.

Au Japon, Osamu Tezuka et son studio Mushi Production en popularisent l'usage afin de gagner du temps et de l'argent lors de la production d'anime, comme pour la série Astro Boy[2].

Il est possible de l'opposer à l'animation réaliste et aux décors détaillés des studios Disney dont les Silly Symphonies. Toutefois cette technique fut utilisée dans quelques courts métrages Disney tels que Les Instruments de musique (1953) ou Pigs Is Pigs (1954), le premier ayant été récompensé par un oscar du meilleur court métrage d'animation[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) John Grant, The Encyclopedia of Walt Disney's Animated Characters, p. 119
  2. Bounthavy Suvilay, « Kit de survie de l’animation limitée », AnimeLand, no 99,‎ mars 2004 (ISSN 1148-0807, lire en ligne)