Angiome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Angiome
Classification et ressources externes
Angiome annulaire.JPG
Angiome annulaire.
CIM-10 D18 (ILDS D18.010), L98
CIM-9 228, 709.1, 759.6
DiseasesDB 30033
MeSH D006391
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Angiome est un terme médical peu précis[1], souvent associé à l'expression tache de naissance, mais désignant toute malformation résultant de vaisseaux sanguins ou lymphatiques anormalement dilatés. Leur origine est souvent mal connue et leur évolution mal comprise.

Causes[modifier | modifier le code]

Elles restent inconnues dans la plupart des cas :

  • certains angiomes peuvent être d’origine congénitale ;
  • d'autres apparaissent spontanément et forment par exemple des taches couleur lie de vin, de tailles et d’aspects différents ;
  • d'autres encore (parmi les angiomes tubéreux cutanés des enfants qui sont une des malformations congénitales associées à 10 à 30 % des cas de syndrome d'alcoolisme fœtal) seraient induites par l'alcool[2],[3].

Prévalence[modifier | modifier le code]

On considère dans les années 2000 qu’un enfant sur dix environ a un angiome.
L’angiome témoigne de l’immaturité du système vasculaire du nouveau-né et, dans la plupart des cas, disparaît spontanément sans laisser de traces.

Classification[modifier | modifier le code]

Hémangiome sur le visage, parfois dit « angiome fraise ».

On distingue plusieurs types d’angiomes :

  • l'angiome en relief ou hémangiome, tumeur bénigne (non cancéreuse) des cellules endothéliales (tapissant les vaisseaux sanguins) qui se multiplient à un rythme anormalement rapide ;
  • l'angiome plan, se présentant comme une tache, généralement présente dès la naissance sur le visage et/ou le corps (appelé parfois « tache de vin » ou « tache lie de vin ») ;
  • le syndrome de Sturge-Weber ou SSW) est un angiome plan, qui n'est pas une tumeur, qui n'est pas héréditaire et dont l'étiologie est encore inconnue. Il peut parfois être accompagné de troubles oculaires et neurologiques. Dans plus de 50 % des cas, la personne touchée par un tel syndrome développera un glaucome du même côté que l'angiome plan facial de la région frontale et palpébrale supérieure, surtout si l'AP occupe les paupières supérieure et inférieure. On trouve parfois des anomalies vasculaires du fond d'œil ou une anomalie vasculaire leptoméningée pouvant causer, souvent avant 2 ans, une comitialité (chez 75 % des patients ayant des anomalies vasculaires intracrâniennes) et, un déficit moteur plus ou moins important de l'hémicorps opposé, avec retard des acquisitions (incidence : 1 cas pour 50 000). L'origine pourrait être une mutation somatique intra-utérine affectant le primordium neural antérieur, avant la migration des crêtes neurales céphaliques[4] ;
  • angiome en touffes (symbole : AT), également dénommé « angioblastome de Nakagawa » ;
  • angiome caverneux (ou « cavernome cérébral ») ; malformation vasculaire située en grande partie dans le cerveau, généralement non détectée, sauf lorsqu'elle cause des crises convulsives et/ou des hémorragies cérébrales (fréquence : 1 sujet sur 1 000, avec forme familiale dans 20 % des cas). Trois gènes situés sur les chromosomes 7 et 3 semblent impliqués ;
  • angiome stellaire, angiome apparaissant chez les sujets atteints de cirrhose hépatique, en cours de grossesse, au cours de certains traitements contre le cancer par exemple ;
  • angiokératome (simple ou diffus[5]) ;
  • angiome serpigineux, qui apparait chez l'enfant ou l'adolescent, avec un « semi de telangiectasies punctiforme, hyperkératosiques sur un fond érythémateux plus souvent localisée au membres inférieurs »[6].

Traitement[modifier | modifier le code]

Il est aujourd'hui possible de traiter les angiomes, par exemple, en utilisant un laser ou dans certains cas l'électrocoagulation. Les résultats dépendent de l'âge du patient, de la localisation de l'angiome et de ses caractéristiques. Le traitement peut, dans certains cas, permettre une disparition complète de l'angiome, mais pas systématiquement.
Le propranolol (Avlocardyl) permet de traiter chez les enfants ce type d'angiome plan[7].

Cas célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Terme imprécis », sur John Libbey
  2. Cours d'alcoologie
  3. FERRARO F., DEHAENE P.: Angiomes tubéreux cutanés chez les enfants porteurs d’un syndrome d’alcoolisme fœtal, Arch Pédiatr, 1996; 3: 511-512.
  4. Fiche Orphanet sur le syndrome de Sturge-Weber
  5. Exemple commenté, avec diagnostic différentiel, et diagnose
  6. Angiome serpigineux sur la base de donnée DERMIS, consulté le 9 août 2011
  7. (en) « Propranolol for severe hemangiomas of infancy » NEJM du 12 juin 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dr Pierre Docher, Un cas d'angiome vertébral traité par les rayons X, 1940, Impr.Moderne.