American Locomotive Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Challenger 3977 construite par Alco Schenectady.

La société American Locomotive Company a été une société américaine de construction de locomotives de 1901 à 1969.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plaque de constructeur American Locomotive Company
Plaque de constructeur American Locomotive Company.
Locomotive diésel ALCO S-2, en vedette dans la North Alabama Railroad Museum, (Musée de chemin de fer du nord de l'Alabama).

La société fut créée le 24 juin 1901 par fusion de plusieurs petits constructeurs américains :

  • Brooks Locomotive Works de Dunkirk, New York, fondée en 1869 ;
  • Danforth-Cooke Locomotive and Machine Works de Paterson, New Jersey, fondée en 1882 ;
  • Dickson Manufacturing Company de Scranton, Pennsylvanie, fondée en 1862 ;
  • Manchester Locomotive Works de Manchester, New Hampshire, fondée en 1856 ;
  • Pittsburgh Locomotive and Car Works de Pittsburgh, Pennsylvanie, fondée en 1867 ;
  • Rhode Island Locomotive Works de Providence, Rhode Island, fondée en 1866 ;
  • Richmond Locomotive Works de Richmond, Virginie, fondée en 1886 ;
  • Schenectady Locomotive Works de Schenectady, New York, fondée en 1851.

Le siège social de la nouvelle société fut établi à Schenectady[1]. Puis, ensuite :

  • En 1904, Alco rachète la Montreal locomotive works (MLW), fondée en 1866
  • En 1905, Alco racheta la Rogers Locomotive Works, Patterson, NJ, fondée en 1837

Le site de Schenectady cessera sa production de locomotives en 1969.

Rogers était, à l'époque de son rachat, la seconde entreprise ferroviaire américaine derrière la Baldwin Locomotive Works. Durant les années suivantes, la construction des locomotives se répartit entre les divers sites. Le lieu de production est toujours précisé sur la liste de production.

Production =[modifier | modifier le code]

Outres les locomotives, elles produisit dans les années 1920 des voitures particulières puis à partir de 1940 du matériel militaire allant des munitions aux chars de combats[2].

L'entreprise Alco Product conçut le premier réacteur nucléaire portable qui fut en fonction de 1960 à 1963/1963 au camp Century au Groenland.

Locomotives à vapeur[modifier | modifier le code]

En 1927, Alco construisit pour le New York Central Railroad la première locomotive de type (4-6-4) Hudson[3], et, en 1941, les plus grosses locomotives à vapeur jamais construites, les locomotives articulées type Big Boy pour l'Union Pacific.

Les dernières locomotives à vapeur construites par Alco Schenectady furent une courte série de sept machines type Berkshire (locomotive) (en) de la class A-2a, pour le réseau du Pittsburgh and Lake Erie Railroad en mai et juin 1948, et numérotées de 9400 à 9406.

Locomotives Diesel[modifier | modifier le code]

Parmi les locomotives Diesel produites par Alco dans les années 1940, figurent les ALCO RSD-1 (en), de type road switcher d'une puissance de 1000 CV, construites en collaboration avec General Electric de 1942 à 1946, et également les locomotives de ligne ALCO PA (en) de type cab unit, construites de 1946 à 1953.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Growing With Schenectady - American Locomotive Company sur schenectadyhistory.org (Consulté le 13/06/2012).
  2. (en) « AMERICAN LOCOMOTIVE COMPANY, SCHENECTADY, SCHENECTADY COUNTY, NEW YORK, USA », sur Preserved Tanks (consulté le 13 septembre 2014).
  3. 4-6-4 "Hudson" Type Locomotives sur steamlocomotive.com (Consulté le 14/06/2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]