American Dialect Society

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
American Dialect Society
Image illustrative de l'article American Dialect Society

Devise : « Dedicated to the study of the English language in North America, and of other languages, or dialects of other languages, influencing it or influenced by it. »

Création 1889
Type à but non lucratif
Siège Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue(s) Anglais
Membre(s) 550
Président Luanne Vonne Schneidemesser
Affiliation(s) American Council of Learned Societies
Site web http://www.americandialect.org/

L'American Dialect Society, créée en 1889, est une société savante dédiée à l'étude de la langue anglaise en Amérique du Nord, et aux autres langues ou dialectes qui y sont parlées ou l'ayant influencée.

Elle publie régulièrement un journal nommé American Speech et édite chaque année une liste des mots de l'année, The Word of the Year.

Historique[modifier | modifier le code]

Word of the Year[modifier | modifier le code]

Année Mot Observations
1990 bushlips (similar to "bullshit" – stemming from President George H. W. Bush's 1988 "Read my lips: no new taxes" broken promise)
1991 The mother of all (as in Saddam Hussein's foretold "Mother of all battles")
1992 Not! (meaning "just kidding")
1993 information superhighway
1994 cyber, morph (to change form)
1995 Web and (to) newt (to act aggressively as a newcomer)[1],[2].
1996 mom (as in "soccer mom")[3],[4].
1997 millennium bug [5],[6]
1998 e- (as in "e-mail")[7],[8].
1999 Y2K [9],[10]
2000 chad (from the 2000 Presidential Election controversy in Florida)[11],[12].
2001 9-11 [13],[14]
2002 weapons of mass destruction (WMDs) [15],[16]
2003 metrosexual [17],[18]
2004 red state, blue state, purple state (from the 2004 presidential election)[19],[20].
2005 truthiness popularized on The Colbert Report[21],[22].
2006 plutoed (demoted or devalued, as happened to the former planet Pluto)[23],[24].
2007 subprime (an adjective used to describe a risky or less than ideal loan, mortgage, or investment)[25].
2008 bailout (a rescue by government of a failing corporation) [26]
2009 tweet (a short message sent via the Twitter service)[27]
2010 app [28]
2011 occupy (in reference to the Occupy movement)[29]
2012 hashtag [30]
2013 because (introducing a noun, adjective, or other part of speech) [31]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jim Ritter, « 1995's Word Of the Year: Either `Web' – Or `Newt' », Chicago Sun-Times,‎ 31 décembre 1995 (lire en ligne)
  2. « 1995 Words of the Year », American Dialect Society,‎ 13 janvier 1996 (lire en ligne)
  3. Associated Press, « Linguists pick 'soccer mom' as 1996's word », The Philadelphia Inquirer,‎ 5 janvier 1997 (lire en ligne)
  4. « 1996 Words of the Year », American Dialect Society,‎ 13 janvier 1997 (lire en ligne)
  5. Sheron Smith, « Word! 'Millennium Bug' is picked as top phrase of 1997 », The Macon Telegraph,‎ 10 janvier 1998 (lire en ligne)
  6. « 1997 Words of the Year », American Dialect Society,‎ 13 janvier 1998 (lire en ligne)
  7. Shana Gallentine, « 1998: Our society defined in just a few short words », The Red and Black,‎ 21 janvier 1999 (lire en ligne)
  8. « 1998 Words of the Year », American Dialect Society,‎ 13 janvier 1999 (lire en ligne)
  9. Jan Freeman, « Steal this coinage », The Boston Globe,‎ 18 juin 2000 (lire en ligne)
  10. « 1999 Words of the Year, Word of the 1990s, Word of the 20th Century, Word of the Millennium », American Dialect Society,‎ 13 janvier 2000 (lire en ligne)
  11. Vlae Kershner, « Help us choose the 'Word of the Year' », San Francisco Chronicle,‎ 11 décembre 2002 (lire en ligne)
  12. « 2000 Words of the Year », American Dialect Society,‎ 13 janvier 2001 (lire en ligne)
  13. Janny Scott, « A nation challenged: Language; Words of 9/11 Go From Coffee Shops To the Dictionaries », The New York Times,‎ 24 février 2002 (lire en ligne)
  14. « 2001 Words of the Year », American Dialect Society,‎ 13 janvier 2002 (lire en ligne)
  15. Associated Press, « 'W.M.D.' voted word of year », USA Today,‎ 6 janvier 2003 (lire en ligne)
  16. « 2002 Words of the Year », American Dialect Society,‎ 13 janvier 2003 (lire en ligne)
  17. Andrew Adam Newman, « In Time of Studied Ambiguity, a Label for the Manly Man », The New York Times,‎ 10 octobre 2005 (lire en ligne)
  18. « 2003 Words of the Year », American dialect Society,‎ 13 janvier 2004 (lire en ligne)
  19. Associated Press, « Linguists' phrase of the year: 'Red state, blue state, purple state' », The Seattle Times,‎ 10 janvier 2005 (lire en ligne)
  20. « 2004 Word of the Year », American Dialect Society,‎ 7 janvier 2005 (lire en ligne)
  21. Margo Nash, « Jersey Footlights », The New York Times,‎ 9 avril 2006 (lire en ligne)
  22. « Truthiness Voted 2005 Word of the Year », American Dialect Society,‎ 6 janvier 2006 (lire en ligne)
  23. Andrew Adam Newman, « How Dictionaries Define Publicity: the Word of the Year », The New York Times,‎ 10 décembre 2007 (lire en ligne)
  24. « 'Plutoed' Voted 2006 Word of the Year », American Dialect Society,‎ 5 janvier 2007 (lire en ligne)
  25. Jim Mullen, « LOL – Subprime is delighted to be word of the year », Chicago Sun-Times,‎ 23 janvier 2008 (lire en ligne)
  26. « 'Bailout' voted Word of the Year », American Dialect Society,‎ 2009 (lire en ligne)
  27. Grant Barrett, « Word of the Year », Americandialect.org,‎ 8 janvier 2009 (lire en ligne)
  28. « 'App' voted Word of the Year », American Dialect Society,‎ 2011 (lire en ligne)
  29. « Word of the Year », American Dialect Society,‎ 2012 (lire en ligne)
  30. “Hashtag” is the 2012 Word of the Year – American Dialect Society. Published 4 January 2013. Consulté le 12 mai 2013.
  31. "Because" is the 2013 Word of the Year – American Dialect Society. Published 3 January 2014. Consulté le 6 janvier 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]