Aidan de Lindisfarne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aidan de Lindisfarne

Aidan de Lindisfarne, Saint Aidan ou Áedán, est le fondateur du monastère de l'île de Lindisfarne en Angleterre. Il est aussi, en 635, le premier évêque du siège établi, selon la coutume irlandaise, dans le monastère. Il est mort le 31 août 651. Fête le 31 août.

Né en Irlande, vraisemblablement dans le Connaught. Il devient moine au monastère de l'île d'Iona en Écosse.

Le roi Oswald, après avoir récupéré la couronne de Northumbrie, demande au monastère d'Iona un moine pour ramener ses sujets au christianisme. Aidan fut choisi pour cette tâche, et il lui fut donné l'île de Lindisfarne (aujourd'hui Holy Island), près du château de Bamburgh, pour construire son monastère. Il est crédité de la rechristianisation de la Northumbrie sous le règne d'Oswald de Northumbrie. C'est pourquoi on l'appelle « l'apôtre de la Northumbrie ». À la mort d'Oswald en 642, Aidan reçut le soutien d'Oswine de Deira avec qui il devient proche.

L'abbé-évêque de Lindisfarne se retire périodiquement dans une île déserte de l'archipel de Farne pour vaquer à la prière.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

L'Empire romain avait diffusé le christianisme en Angleterre, son déclin fit réapparaître des poches païennes à certains endroits. Oswald de Northumbrie est forcé à l'exil dans le monastère de Iona à partir de 616, il y est converti et baptisé. Lorsqu'Oswald regagne la couronne de Northumbrie, il est déterminé à diffuser le christianisme et à la conversion des païens

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]