Lindisfarne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le groupe de musique, voir Lindisfarne (groupe).
Lindisfarne
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Localisation Mer du Nord
Coordonnées 55° 40′ 17″ N 1° 47′ 44″ O / 55.6713, -1.7955 ()55° 40′ 17″ N 1° 47′ 44″ O / 55.6713, -1.7955 ()  
Géologie Île continentale
Administration
Nation constitutive Angleterre
Démographie
Population 142 hab. (2001)
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Lindisfarne
Lindisfarne
Île de grande bretagne

Lindisfarne est une île située en Angleterre, sur la côte de la Northumbrie. Accessible à marée basse par une chaussée submersible, elle abrite un célèbre monastère et un château en ruines.

Manuscrit de Lindisfarne

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère de Lindisfarne est fondé en 635 par un moine irlandais, Aidan de Lindisfarne, qui a été envoyé de Iona, sur la côte orientale de l'Écosse, en Northumbrie, sur demande du roi Oswald de Northumbrie. Il devient la base de la christianisation du nord de l'Angleterre et envoie également une mission couronnée de succès en Mercie avec la fondation du monastère double de Whitby. Des moines de la communauté de Iona s'établissent également sur l'île. En 664, Colman, troisième abbé de Lindisfarne, représente au concile de Whitby le parti des abbés gaels. Le Saint Patron de la Northumbrie, Cuthbert de Lindisfarne, a été membre puis abbé du monastère, avant de devenir évêque de Lindisfarne.

Au début des années 700, le fameux manuscrit enluminé connu sous le nom d'Évangiles de Lindisfarne, une copie illustrée en latin des Évangiles de Mathieu, Marc, Luc et Jean, a été probablement réalisé à Lindisfarne. Eadfrith, qui est ensuite devenu évêque de Lindisfarne, en est probablement l'auteur. A un certain moment de la deuxième moitié du Xe siècle, un moine nommé Aldred a ajouté une glose en anglo-saxon au texte latin, produisant les plus anciennes copies en vieil anglais des Évangiles. Les Évangiles ont été illustrés dans un style insulaire contenant un mélange d'éléments celtes, germaniques et romains.

Le monastère est pillé par les Vikings le 8 juin 793, plongeant le monde chrétien occidental dans la consternation. Il s'agit du plus ancien raid viking connu relaté par la Chronique anglo-saxonne[1] et cette date est souvent utilisée par les historiens pour distinguer le début de l'époque viking. La date du 8 janvier figurant dans cette chronique est toutefois improbable, les Vikings ne partant jamais en expédition en hiver. Le 8 juin serait beaucoup plus probable[2]. Cet évènement a également été connu par la description que le moine Alcuin en fait dans cinq lettres qu'il envoie à diverses personnalités anglaises de l'époque et par un poème qu'il a écrit à ce propos[3].

Les moines fuient alors l'île, emportant avec eux le corps de Saint Cuthbert, qui est désormais enterré à la Cathédrale de Durham. L'évêché est transféré à Durham en l'an 1000. Les Évangiles de Lindisfarne se trouvent actuellement à la British Library, à Londres. Le prieuré a été rétabli durant la période normande en établissement bénédictin. Il est supprimé sous le règne de Henri VIII, en 1536.

De ce monastère, serait venu saint Ivi, le saint éponyme de Saint-Ivy, en Cornouaille bretonne, de Saint-Divy dans le Léon breton, de Loguivy-Plougras, Loguivy-de-la-Mer et Loguivy-lès-Lannion dans les Côtes-d'Armor, etc..

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2001, 142 personnes y vivent.

Une réserve naturelle[modifier | modifier le code]

De larges parties de l'île, ainsi que toute la zone d'estran adjacente, sont protégées et forment la Lindisfarne National Nature Reserve, participant ainsi à la préservation des importantes populations d'oiseaux qui y passent l'hiver. Au total, près de 300 espèces d'oiseaux ont été recensées sur l'île et la réserve adjacente.

Enfin, les phoques gris sont des visiteurs fréquents à marée haute.

Lindisfarne vue de la côte

Lindisfarne dans la culture[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

  • Le groupe Enslaved a fait du pillage par les Vikings une chanson (introduction de l'album Eld).
  • Le groupe de Folk-Metal Svartsot a écrit une chanson éponyme sur Lindisfarne, dans l'album Mulmets Viser.
  • Lindisfarne est également le nom d'un groupe de musique anglais de folk/rock en activité de 1969 à 2003. Leur chanson la plus célèbre est Fog on the Tyne.
  • Lindisfarne est le titre d'une des chansons du musicien britannique James Blake, présente sur son album éponyme.
  • Lindisfarne est également le titre d'une chanson du groupe Les Batards du Nord dans l'album Levons nos cornes

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • Le raid contre Lindisfarne a été mis en scène dans la série télévisée Vikings (Saison 1, épisode 2). Le raid est alors placé sous la direction de Ragnar Lodbrok, personnage légendaire de la culture scandinave

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Early Viking History
  2. Régis Boyer parle d'une « erreur manifeste » de la part du rédacteur de la Chronique (Régis Boyer, Les Vikings, Paris : Pocket, 1992, p. 14).
  3. Le poème s'intitule De clade Lindisfarnensis monasterii.

Liens externes[modifier | modifier le code]