Agustín Muñoz Grandes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agustín Muñoz Grandes
Naissance 27 janvier 1896
Madrid
Décès 11 juillet 1970 (à 74 ans)
Madrid
Allégeance Drapeau de l'Espagne Royaume d'Espagne
Drapeau de l'Espagne République espagnole
Bandera del bando nacional 1936-1938.svg Nationalistes espagnols
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Drapeau de l'Espagne Espagne
Arme Armée de terre espagnole
Wehrmacht
Grade Capitaine général
Années de service 19131962
Conflits Guerre du Rif
- Débarquement d'Al Hoceima
Révolution asturienne
Guerre d'Espagne
- Campagne du Nord
- Offensive d'Aragon
- Bataille du Sègre
- Offensive de Catalogne
Front de l'Est de la Seconde Guerre mondiale
- Siège de Léningrad
Commandement Garde d'assaut
Division Bleue
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer
Palme d'argent de la Phalange
Legion of Merit
Autres fonctions Ministre secrétaire général du Movimiento
Ministre de l'Armée
Vice-président du gouvernement

Agustín Muñoz Grandes, né à Madrid le 27 janvier 1896 et mort dans la même ville le 11 juillet 1970, est un militaire et un homme politique espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille modeste, il rentre très jeune dans l'armée et est diplômé de l'académie militaire de Tolède. Il a participé à la Guerre du Rif comme officier. Au début de la Guerre civile espagnole, il se trouve en zone républicaine et passe chez les nationalistes en se dissimulant parmi une mission diplomatique. Promu général, à la tête des légionnaires, il prend Malaga, en Andalousie, en février 1937, puis il commande la 4ème brigade en zone nord. Il joue un rôle important dans la victoire de Franco qui le nomme secrétaire général de la Phalange, avec rang de ministre (1939/40). Durant la Seconde Guerre mondiale, il commande la Division Bleue (Division Azul), sur le Front de l'Est, forte de 40.000 hommes et est décoré en personne par Hitler (1941/42). Rappelé en février 1943, il devient chef de la maison militaire de Franco. De 1950 à 1957, il devient Ministre de la Défense et engage le rapprochement avec les Etats-Unis. Il accède au plus haut grade de Capitaine-Général et sert en tant que vice-président de 1962 à 1967 sous Franco. Hostile au rétablissement de la monarchie, il est remplacé par l'amiral Carrero Blanco.

Liens externes[modifier | modifier le code]