Révolution asturienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Révolution asturienne débuta par une insurrection qui éclata en 1934, préparée par les forces socialistes asturiennes, qui voulaient l'abolition du système républicain imposé par la constitution de 1931 et sa substitution par un gouvernement socialiste. Ce fut un fait important dans le processus révolutionnaire survenu en Espagne en 1934. Elle aboutit à la création de l'éphémère République socialiste asturienne.

L'Alliance ouvrière[modifier | modifier le code]

Dans les Asturies, la Confédération nationale du travail était plus encline à la formation d'alliances ouvrières que dans les autres provinces d'Espagne. Ainsi la CNT avait signé un pacte en mars avec l'Union générale des travailleurs avec lequel la Fédération socialiste asturienne, représentante du Parti socialiste ouvrier espagnol dans la province, était d'accord. Par la suite, de nouveaux partis socialistes se sont unis à l'Alliance, appelée Union des frères prolétaires, comme le Parti communiste espagnol, le Bloc ouvrier et champêtre ou les Forces socialistes unies.

La révolution[modifier | modifier le code]

Les mineurs, travailleurs des gisements de charbon et colonne vertébrale de l'économie des Asturies, disposaient d'armes et de dynamite, et la révolution était très bien organisée. Le 5 octobre 1934, la République socialiste asturienne fut proclamée à Oviedo; trois jours après, toute l'Asturies était gouvernée par les mineurs. Dix jours après, 30 000 travailleurs formèrent l'Armée rouge, reproduction de l'armée soviétique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]