Adolph Francis Alphonse Bandelier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
alternative à l'image
Adolph Francis Alphonse Bandelier

Adolph Francis Alphonse Bandelier né le 6 août 1840 à Berne en Suisse et mort le 18 mars 1914 à Séville en Espagne, est un archéologue américain qui a donné son nom au Bandelier National Monument au Nouveau-Mexique aux États-Unis.

A l'âge de huit ans il quitte l'école. Il émigre aux États-Unis très jeune. Sous le tutorat de l'anthropologue Lewis Henry Morgan il mène un travail archéologique et ethnologique parmi les Indiens du Sud-Ouest, du Mexique et de l'Amérique du Sud. Par ses études sur le terrain il devient une référence de l'histoire de l'état de Sonora au Mexique, de l'Arizona et du Nouveau Mexique, et, avec Frank Hamilton Cushing il est l'un des plus grands spécialiste de la civilisation préhistorique américaine.

En 1892 il part pour l'Équateur, la Bolivie et le Pérou, où il continue d'étudier l'ethnologie, l'archéologie et l'histoire de ces pays. Au cours de sa vie, il a recueilli de nombreux objets indiens, que l'on retrouve de nos jours dans divers musées. Au cours de ses passages dans le pueblo d'Isleta, il visitait ses amis Anton Docher[1], le Padre d'Isleta, et Charles Fletcher Lummis qui l'accompagna un temps au Pérou[2].

Références[modifier | modifier le code]

  • Samuel Gance, Anton ou la trajectoire d'un père, L'histoire romancée du père Anton Docher. L'Harmattan, Paris, 2013, 208 p. (ISBN 978-2-336-29016-4)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Samuel Gance. Anton ou la trajectoire d'un père. L'Harmattan, 2013, p.169-171.
  2. Keleher and Chant. The Padre of Isleta. Sunstone Press, 2009, p.22-37-88.

Liens externes[modifier | modifier le code]